Windows 10 : Microsoft veut amadouer les pirates

Poste de travailSystèmes d'exploitation
windows-10-piratage

Microsoft aborde la question de la mise à jour depuis des copies pirates de Windows 10 avec un brin de diplomatie.

A l’occasion de la conférence WinHEC en mars dernier, Microsoft avait laissé entendre que les utilisateurs disposant de versions piratées de Windows 7 et 8.1 seraient en mesure de passer gratuitement à Windows 10.

Dans un nouveau billet de blog signé Terry Myerson, vice-président exécutif de la division « Operating Systems », la firme de Redmond fait machine arrière sur le sujet. Elle ne cherche toutefois pas à stigmatiser les utilisateurs de versions piratées de Windows. Microsoft les présente plutôt comme des victimes et tente de les attirer vers les offres légales.

Pour rappel, les éditions Windows 10 Home et Windows 10 Pro seront disponibles gratuitement sous forme de mises à jour depuis Windows 7 et Windows 8.1. Afin de bénéficier de cette gratuité, il faudra toutefois effectuer la mise à jour idoine dans un délai d’un an.

La mise à jour Windows 10 restera possible depuis une version piratée : « Nous continuerons à offrir Windows 10 aux clients utilisant des versions de Windows sans licence valide. »

Mais Microsoft précise qu’en mettant à jour l’OS depuis une version sans licence valide de Windows 7 ou 8.1, Windows 10 ne sera pas adossée à une licence valide.

De plus, Microsoft avertira l’utilisateur qu’il s’agit d’une version piratée avec un « watermark » s’affichant sur l’écran du bureau. On ne sait toutefois pas si l’OS restera entièrement fonctionnel (accès au Windows Store et à toutes les fonctions) et s’il n’y aura pas un délais pour se mettre en conformité (avant qu’il ne soit plus du tout utilisable).

Microsoft précise également que des mises à jour relatives à de nouvelles fonctionnalités et à la sécurité arriveront ensuite, et ce, durant toute la période durant laquelle Windows 10 sera supporté. Mais, ces mises à jour ne seront pas proposées aux utilisateurs de Windows 10 sans licence valide.

Or, selon Microsoft, ces versions piratées de Windows présentent un fort risque de malware, d’exposition à de nombreuses menaces informatiques et de vos données personnelles.

Malgré tout, Microsoft ne tourne pas le dos aux pirates et indique qu’il y aura des offres intéressantes pour bénéficier d’une mise à jour Windows 10 avec une licence valide depuis une copie piratée de Windows.

« Nous prévoyons des offres de mise à jour de Windows 10 très attractives pour les clients utilisant l’un de leur appareil plus ancien avec une licence non valide de Windows », annonce en effet Terry Myerson.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur