Windows 10 : Microsoft se défend sur les collectes de données

Poste de travailRégulationsSurveillanceSystèmes d'exploitation
windows-10-collectes-microsoft
2 0

Microsoft tente de s’expliquer à propos des collectes de données dans Windows 10. Mais ce n’est pas facile d’éteindre l’incendie.

Windows 10 fait remonter de nombreuses informations vers les serveurs de Microsoft, y compris lorsque l’utilisateur a désactivé les collectes de données, que ce soit dès l’installation du système ou à posteriori via les options de personnalisation.

Ce constat est partagé par de nombreux experts en sécurité, mais pas par Microsoft, qui a tenu à s’expliquer.

Terry Myerson a pris les choses en main. Pour tenter d’éteindre l’incendie, le responsable de la division Windows and Devices a publié une contribution blog dans laquelle il revient sur la protection de la vie privée avec Windows 10.

Deux points essentiels sont mis en avant : d’une part, les données collectées servent à améliorer les produits Microsoft ; de l’autre, l’utilisateur « peut contrôler » quelles informations sont prélevées.

A en croire Terry Myerson, seul le fonctionnement de Windows et de ses pilotes est passé à la loupe. Le reste n’est pas remonté à la firme… à condition que le ciblage publicitaire ait été désactivé, tout comme Cortana.

Une réponse qui reste d’autant plus faible face aux arguments des chercheurs en sécurité que les mises à jour appliquées ces derniers mois à toutes les versions de l’OS encore prises en charge (7, 8.x, 10) ont abouti à une multiplication des outils de télémétrie.

Ces derniers sont exploités depuis la sortie de Windows XP au début du millénaire. Ils constituent une véritable pomme de discorde entre le premier éditeur mondial et ses clients, comme le note Silicon.fr.

Crédit photo : kentoh – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur