Windows 10 : Microsoft donne la priorité aux entreprises

CloudPoste de travailSystèmes d'exploitation
windows-10-microsoft-entreprise

Le prochain Windows sera une plate-forme convergente orientée cloud et mobilité, avec un focus sur la productivité ”cross-device”.

Nous n’aborderons les aspects grand public qu’en début d’année 2015“. C’est sur ces propos que Joe Belfiore, vice-président du Windows Group, a conclu son intervention lors de l’événement presse organisé ce mardi 30 septembre par Microsoft pour présenter “le futur de Windows”.

Ambiance feutrée pour cette conférence qui a donné lieu à l’officialisation de Windows 10, inscrit dans une logique d’expérience unifiée. Orientant sa réflexion sur le cloud et la mobilité, Microsoft entend effectivement dépasser la notion de système d’exploitation pour toucher au concept de la “plate-forme convergente”.

Une interface différenciée selon les terminaux, mais de nombreux éléments de code partagés du côté des développeurs ; et pour les utilisateurs finaux, un seul et même kiosque d’applications avec une synchronisation sur tous les appareils : le ton est donné, avec comme maître mot le “continuum”. Windows 10 a vocation à être implémenté aussi bien sur les ordinateurs (fixes et portables) que sur les tablettes, les smartphones – en tant que successeur de Windows Phone 8.1 – et les téléviseurs connectés.

Cette promesse d’expérience “cross-device” soulève plusieurs défis. Elle impose notamment de trouver le juste équilibre entre interaction tactile et dispositifs de contrôle “traditionnels”, en l’occurrence clavier et souris. C’est dans cet esprit que Microsoft mêle des éléments de Windows 7 avec quelques-unes des nouveautés apportées par Windows 8 à sa sortie en octobre 2012.

Le menu Démarrer fait un retour remarqué, avec les fonctions entrevues voici quelques jours dans une vidéo qui avait fuité sur la Toile. On retrouve notamment les boutons “arrêter” et “redémarrer”, les tuiles redimensionnables (le menu Démarrer l’est aussi) et la liste déroulante d’applications sur la partie gauche de l’écran.

Une fonction de recherche universelle rappelant Spotlight d’Apple fait également son apparition. Capable de rechercher des données en local et sur le Web, elle s’accompagne d’un bouton “Task View” situé dans la barre des tâches. Celui-ci permet d’avoir un aperçu de tous les programmes en cours d’exécution, à l’image d’Expose sur OS X. Il est combiné à des bureaux virtuels entre lesquels il est possible de glisser-déplacer des applications grâce à la fonction Snap Assist.

Autre élément allant dans le sens d’une productivité accrue : la possibilité d’exécuter des applications Modern UI (spécialement développées pour Windows 8) directement sur l’environnement de Bureau, en mode fenêtré. L’interpréteur de commandes intègre quant à lui la prise en charge du raccourci clavier CTRL-V (coller).

Le tactile aussi

Microsoft n’en oublie pas pour autant les utilisateurs habitués à la dernière version de son OS : Windows 10 s’adaptera automatiquement aux écrans tactiles en agrandissant certains éléments de l’interface et en activant des raccourcis comme le défilement depuis la gauche pour lancer Task View. A noter que la barre dite “des Charmes”, pressentie pour tirer sa révérence, est finalement reconduite.

Un véritable dialogue va s’instaurer avec les entreprises“, résume Terry Myerson. Pour illustrer ses déclarations, le “M. Windows” de Microsoft évoque la personnalisation du kiosque d’applications, le support de nombreux outils de gestion de flottes, ainsi qu’une fonction de séparation des données personnelles et professionnelles.

Le lancement, ce 1er octobre, du programme Windows Insider, marquera la disponibilité générale d’une préversion (“technical preview”) de Windows 10 pour les PC fixes et portables. Des forums communautaires dédiés ouvriront à cette occasion. Une mouture serveur verra le jour “plus tard”.

Le volet grand public ne sera traité que dans un second temps, plus particulièrement en avril 2015, lors de la prochaine conférence développeurs Build. Le lancement commercial de Windows 10 n’interviendra pas avant la mi-2015. Pour l’heure, pas de détails concernant l’éventuelle gratuité de la mise à niveau pour les utilisateurs de Windows 8. Pas plus d’informations sur la disponibilité d’une preview pour les téléphones mobiles et les tablettes sur architecture microprocesseur ARM.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien Microsoft ?

Crédit photo : F.Schmidt – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur