Windows 10 : Microsoft libère la build 10061

Poste de travailSystèmes d'exploitation
windows-10-satya-nadella

Dans la foulée du lancement d’une nouvelle build de Windows 10 for Phones, Microsoft libère la build 10061 de Windows 10 pour PC et tablettes.

Microsoft annonce dans une contribution de blog que la build 10061 de Windows 10 Technical Preview est disponible. Elle est exclusivement destinée à ceux qui ont opté pour un rythme de test soutenu (Fast ring) alors que ceux qui préfèrent s’en tenir aux builds les plus stables devront patienter.

Ces derniers ne pourront pas non plus tester la build 10049 pour cause d’un bug relatif aux packs de langues qui fait grossir de manière substantielle l’espace destiné à Windows 10. Microsoft prodigue d’ailleurs des conseils via une page dédiée pour l’installation de la build 10049 aux utilisateurs en mode « Fast ring ».

Cette nouvelle build suit celle destinée aux smartphones. En l’occurrence, la build 10052, qui n’apporte pas de nouvelles fonctionnalités, précise Gabriel Aul, responsable de l’équipe Windows Fundamentals au sein de Microsoft ; mais qui corrige les bugs et problèmes ayant affecté la build précédente (10051).

La mise à jour se fait automatiquement, mais il est aussi possible de la déclencher via les paramètres.

Cette build 10061 fait la part belle aux nouvelles applications de messagerie électronique (e-mail) et de calendrier. Celle destinée aux courriels se distingue par son interface à trois volets et la possibilité de basculer très rapidement entre les applications de courriel et de calendrier.

Elle inclut la personnalisation des gestes de glisser pour réaliser des actions précises. On peut ainsi choisir de faire un glisser vers la droite ou bien la gauche afin de prendre des actions telles qu’effacer, mettre un flag, déplacer ou encore marquer comme lu ou non lu un courriel.

Elle a également droit à une intégration de Word, avec possibilité d’insérer aisément des tableaux, d’ajouter des photos… Microsoft précise que les applications de courriel et de calendrier supportent Office 365, Exchange, Outlook.com, Gmail, l’IMAP, le POP…

D’autres améliorations cosmétiques et ergonomiques sont à l’ordre du jour.

Le retour d’informations des insiders a ainsi été utilisé pour déplacer le bouton marche/arrêt dans le menu démarrer vers le coin inférieur gauche (alors qu’il était situé dans le coin supérieur droit).

Le menu démarrer – désormais redimensionnable – ainsi que la barre des tâches disposent maintenant d’un effet de transparence. Mais l’utilisateur peut aussi exploiter la fonctionnalité AutoColor, qui détecte les couleurs principales dans le fond d’écran du bureau pour harmoniser ces différentes interfaces.

Les utilisateurs de tablettes ne sont pas oubliés, avec une amélioration relative à Continuum. Il s’agit principalement d’ajustements des tailles des différents éléments de l’interface. Ainsi, la barre des tâches est optimisée pour les tablettes, tout comme les boutons (pour le menu Démarrer, Cortana, Task View), qui bénéficient d’un redimensionnement automatique lors du passage en mode tablette. Les éléments dans « Notification » gagnent aussi en largeur pour des questions d’ergonomie tactile.

Enfin, à sa discrétion, l’utilisateur peut choisir de travailler directement en mode tablette (cette fonctionnalité est d’ailleurs activée par défaut pour les tablettes de moins de 10 pouces).

D’autres améliorations touchent notamment les bureaux virtuels, dont le nombre n’est plus limité (il le reste uniquement par les limites d’affichage de la machine).

Le build 10061 corrige également les bugs détectés, tels que ceux affectant le nouveau navigateur internet Project Spartan.

Reste désormais la question du lancement de la version finale de Windows 10. Un élément de réponse provient de Lisa Su, P-DG d’AMD, qui a prématurément indiqué qu’elle tablait sur le lancement de Windows 10 vers la fin de juillet 2015.

Toutefois, Windows 10 devrait être disponible pour le grand public plus tard, les dates de disponibilité pour les constructeurs de machines et les utilisateurs finaux étant systématiquement différentes.

(Crédit photo @Microsoft)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur