Windows 10 : une mise à jour douloureuse

PCPoste de travailSystèmes d'exploitation
windows-10-mise-jour
5 13

La première mise à jour majeure appliquée à Windows 10 depuis son lancement mondial le 29 juillet 2015 peut poser divers problèmes… dont des plantages.

Premier gros couac pour Windows 10 : l’installation de la mise à jour cumulative KB3081424 peut occasionner divers problèmes… dont le plantage complet du système.

Lorsque l’OS ne parvient pas à installer une mise à niveau, il interrompt le processus et redémarre la machine. Windows Update tente alors de relancer le processus, qui échoue à nouveau, lançant un engrenage sans fin. C’est précisément ce qui se produit avec l’update KB3081424.

Il existe, dans la mise à jour KB3073930, un outil qui permet d’empêcher l’installation d’un correctif ou d’un pilote de périphérique(s). Mais il est inopérant avec le package concerné.

Le problème semble lié à un profil d’utilisateur non existant toujours référencé dans la base de registre du système. Seule solution à l’heure actuelle : le retirer à la main, ce qui n’est pas à la portée de tous, au regard de la méthode.

Le problème touche vraisemblablement la plupart de ceux qui disposent des logiciels Nvidia sur leur ordinateur avant la mise à jour vers Windows 10. Ils créent effectivement, dans le cadre de leur installation, un profil fictif. En l’état actuel, il leur est recommandé de réinstaller complètement la machine.

D’autres problèmes peuvent apparaître. Microsoft a mis en place une page Web pour lister les codes d’erreur potentiels. Des codes qui, comme le note Silicon.fr, ne seront pas d’une grande aide : le système ne fait que signaler qu’un élément pose problème, sans le désigner clairement.

A la décharge de Microsoft, nombre de ces soucis sont rencontrés sur des machines où l’utilisateur a installé manuellement la mise à jour vers Windows 10, sans attendre que le constructeur ait validé cette procédure et apporté les pilotes et outils nécessaires à son bon fonctionnement.

Quoi qu’il en soit, les problèmes pourraient se poursuivre après l’installation. Tout particulièrement avec les bureaux virtuels, largement améliorés depuis les versions de test de l’OS, mais dont le fonctionnement n’est toujours pas irréprochable. Même constat pour le menu Démarrer, qui tend à dysfonctionner après une certaine durée d’utilisation.

Crédit photo : RoSonic – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur