Windows 10 : quels sont ces 200 millions de machines équipées ?

PCPoste de travailSystèmes d'exploitation
windows-10-200-millions
4 4

Windows 10 aurait passé le cap des 200 millions d’installations dans le monde. Comment cette base se répartit-elle ?

Windows 10 a-t-il franchi la barre des 200 millions d’installations dans le monde ?

C’est ce qu’a conclu le site spécialisé WinBeta en recoupant les estimations de plusieurs sources dites « proches de Microsoft ».

Pas de confirmation de la part de la firme, qui en reste à son dernier pointage officiel du mois d’octobre, à savoir 110 millions de machines équipées.

Quoi qu’il en soit, le chemin est encore long pour atteindre l’objectif fixé par le CEO Satya Nadella : passer le cap du milliard d’installations à l’horizon 2018 – sachant que le lancement commercial de l’OS remonte au 29 juillet dernier.

Au baromètre Netmarketshare de Net Applications, Windows 10 dispose d’une part de marché de 9 % sur les systèmes d’exploitation desktop (+ 1,06 point entre fin octobre et fin novembre). Ce n’est pas encore assez pour dépasser Windows 7 (56,11 %), Windows 8.1 (11,15 %)… ni même Windows XP (10,59 %).

En outre, on ignore si les données communiquées par WinBeta incluent les installations sur les terminaux mobiles, ainsi que sur les consoles Xbox One, via la mise à jour « New Experience ».

Se pose aussi la question de la répartition entre les postes livrés avec Windows 10 et ceux ayant migré depuis une version antérieure de l’OS. Il est fort probable que cette dernière option ait été priorisée par les consommateurs, vu la gratuité, jusqu’en juillet 2016, de la migration depuis Windows 7 et 8.x.

C’est précisément ce modèle économique qui empêchera, selon IDC, un véritable rebond du marché du PC en Europe sur le court terme, malgré l’impulsion des fêtes de fin d’année.

Du côté de Gartner, on estime que la transition vers Windows 10 sera un phénomène de masse, tout particulièrement dans les entreprises (sans précision de taille) : une sur deux dans le monde aura, d’ici à janvier 2017, sinon finalisé, tout du moins amorcé le processus. La fin de l’assistance technique associée à Windows 7 – ce sera en 2020 – n’y est sans doute pas étrangère.

Il faut dire que Microsoft a monté un grand plan d’action pour favoriser l’adoption de Windows 10, y compris auprès des utilisateurs qui ont choisi de ne pas basculer.

Pêle-mêle, on mentionnera l’application « Obtenir Windows 10 », très difficile à retirer du système et source de migrations involontaires ; le téléchargement « par avance » des fichiers d’installation, en arrière-plan ; le passage envisagé en « mise à jour recommandée », qui se verrait ainsi installée automatiquement sur certains machines.

Crédit photo : MyImages – Micha – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur