Windows 10 – vie privée : le Front National interpelle la CNIL

JuridiqueLégislationPoste de travailRégulationsSystèmes d'exploitation
windows-10-polemique-FN-vie-privee-cnil
4 0

Marine Le Pen s’inquiète de « l’espionnage généralisé des ordinateurs via Windows 10 » et demande à la CNIL de « prendre les mesures nécessaires ». Entre gesticulations et vrai débat…

C’est inattendu : le Front National s’inquiète des dérives présumées de Windows 10 qui porteraient atteinte au respect de la vie privée.

Dans une lettre ouverte adressée à la CNIL, Marine Le Pen interpelle la présidente de l’institution Isabelle Falque-Pierrotin concernant « l’espionnage généralisé des ordinateurs des Français par le biais du nouveau système d’exploitation Windows 10 ».

Selon la présentation de la polémique à partir d’éléments piochés dans les médias, Windows 10 « absorbera les données de l’utilisateur « : sites Web consultés, réseaux et mots de passe utilisés, localisation des appareils, données de calendriers, contacts…

Les données recueillies pourraient faire l’objet d’une exploitation publicitaire, y compris par des tiers.

« Nous comptons sur la CNIL pour analyser les conséquences de Windows 10 sur la vie privée des Français », déclare Marine Le Pen. « Nous attendons votre réponse et les mesures que vous jugez nécessaire afin que Microsoft se conforme à la loi française sur la protection de la vie privée. »

Le site média Numerama s’est penché sur cette question : Microsoft tendrait à récupérer par défaut un certain nombre de données mais  il est possible de désactiver cette collecte en affinant les paramètres de personnalisation du nouvel OS.

De manière assez singulière, Marc Mossé, Directeur affaires publiques et juridiques de Microsoft France (et conseiller PS à Meudon précise Europe 1), est intervenu hier soir dans le débat.

Via son compte Twitter, il a interpellé Marine Le Pen sous forme de tweet clash en effectuant un rapprochement entre le cas de Windows 10 et la situation de Jean-Marie Le Pen, tenu à l’écart de la direction du Front National.

En l’état actuel, la CNIL et Microsoft France n’ont pas officiellement réagi.

Néanmoins, Microsoft présente sur son site Web le nouveau contrat de services disponibles avec la sortie de Windows 15 (y compris le volet gestion des données personnelles).

Les dispositions s’appliquent à l’utilisation des produits, sites Web et services de Microsoft destinés au public : Bing, MSN, Cortana, Skype…

La documentation est longue mais elle a été traduite en français.

Tous les éléments avaient été publiés le 4 juin 2015 et la date d’entrée en vigueur est prévu le 1er août 2015, selon l’éditeur.

Pour le volet confidentialité et cookies, Microsoft précise juste qu’une mise à jour a été effectuée en juillet 2015.

Il faut donc surveiller les éventuels changements liés aux CGU des services Microsoft en lien avec le lancement de Windows 10 qui devraient survenir d’ici quelques jours.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur