Windows 2000 a bien du mal à convaincre

Cloud

Windows 2000 sera bien là avant la fin de l’année mais Paul Maritz, vice-président de Microsoft, n’a pas su convaincre les milliers de responsables européens venus l’écouter à la conférence annuelle des développeurs Microsoft de la nécessité de procéder à la mise à jour.

“Windows 2000 est sur les rails et sortira cette année”. Chargé d’ouvrir la conférence européenne annuelle des développeurs Microsoft Tech.Ed, Paul Maritz, vice-président du groupe en charge de la division développement, a d’abord voulu rassuré les milliers de programmeurs et de responsables informatiques venus l’écouter.

Toutefois, une vidéo montrant le passage à Windows 2000 de 11000 des 48000 employés de Microsoft en avril dernier a obtenu l’effet contraire. Un silence inquiétant s’est en effet installé au moment fatidique où le réseau a basculé d’un système à l’autre.

“Cela ressemble à une loterie. On a l’impression que le fait que ça marche a été perçu comme un véritable miracle”, a commenté Florence Muscat, du département informatique de La Poste. La Poste a l’intention de déployer l’année prochaine un nouveau réseau national qui s’appuiera sur quelque 30000 PC tournant sous Windows 2000. “C’est inquiétant”, confie Florence Muscat.

Autre mauvais point pour Microsoft, pendant la présentation, l’auditoire a ri de la nervosité des employés de Microsoft visiblement dopés au café pendant la semaine qui a précédé l’opération de mise à jour.

Pour rattraper le coup, Maritz a insisté sur l’envergure de la phase de test de la bêta 3 du produit qui sollicite 600000 utilisateurs. Selon lui, 30 sociétés renommées dont Boeing et Ford se seraient déjà engagées à installer la version finale.

“Nous sommes en bonne voie pour la commercialisation en 1999. La qualité est l’objectif numéro un”, a affirmé Maritz. Mais cela n’a semble-t-il pas suffi car de nombreux utilisateurs ont déclaré que la présentation ne les avait pas convaincus de procéder à la mise à jour de leurs systèmes.

“La plate-forme Windows 2000 nécessite beaucoup de changements et nous voulons avoir une bonne raison pour mener de tels bouleversements”, a expliqué John Rice, un concepteur de logiciels de l’éditeur Webforia. Selon lui, “il n’y a eu que 10 minutes intéressantes dans une intervention d’une heure et demi”. Maritz a en effet insisté sur l’importance du XML qui est le standard adopté par Microsoft dans tous ses nouveaux logiciels et pour son projet de commerce électronique Biztalk (voir édition du 5 mars 1999). “Si vous souhaitez ne faire qu’une seule chose à cette conférence, renseignez-vous sur le XML”, a-t-il déclaré à l’assemblée.

Pour en savoir plus :

* http://www.microsoft.com (US)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur