Windows 7 : Microsoft va réviser le mécanisme UAC

Cloud

Après une polémique qui a éclaté la semaine dernière, l’éditeur modifie le fonctionnement de ce module de protection des données.

La fonctionnalité User Account Control (UAC) sur Windows 7 prête bien des polémiques. A tel point que Microsoft a décidé de réviser ce mécanisme de protection des données introduit dans le système d’exploitation Microsoft Windows Vista et repris dans le nouvel OS.

Dans un mail adressé à la rédaction de Vnunet.fr vendredi soir, Microsoft France nous a fait savoir que deux changements seront effectifs sur ce module avec la Release Candidate 1 de Windows 7 à la “suite des retours des clients à propos du nouveau fonctionnement d’UAC avec la version bêta”.

Mais Bernard Ourghanlian, Directeur des technologies et de la sécurité chez Microsoft France,  indique par voie de mail que, primo, le panneau de contrôle d’UAC “s’exécutera au sein d’un processus à haut niveau d’intégrité et va donc requérir une élévation de privilèges. Ceci permettra d’éviter que toutes les opérations autour de l’utilisation de SendKeys [fournit des méthodes permettant d’envoyer des séquences de touches à une application,source MSDN] et des équivalents puissent fonctionner.” Secundo, “le changement du niveau d’UAC nécessitera un consentement explicite”.

L’information avait été préalablement communiquée sur le blog de l’engineering Windows 7 par Steven Sinofsky et Jon DeVaan, les deux chefs de projet qui supervisent le développement de Windows 7.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur