Windows 7 Professionnel : Microsoft offre une ristourne de 35% aux entreprises françaises

Cloud

En France, Microsoft permet aux entreprises participant à un programme de licences en volume de se procurer Windows 7 Professionnel avec une remise de 35%.

Si bon nombre de particuliers devront attendre le 22 octobre prochain pour se procurer Windows 7, Microsoft annonce sur son blog que les entreprises ayant déjà souscrit à un programme de licences en volume pour Windows XP ou Vista dans les catégories Open (5 postes et plus) ou Select (à partir de 250 postes) peuvent acquérir, depuis le 1er septembre, des licences Windows 7 édition Professionnelle accompagnées d’une belle ristourne.

En effet, pendant six mois, c’est-à-dire jusqu’au 28 février prochain, les organisations pourront bénéficier, en passant par leur revendeur Microsoft, d’une réduction de 15% aux Etats-Unis, mais de 35% en France , concernant l’acquisition d’une licence Windows 7 Professionnel sous la forme d’une mise à jour. Mais entreprises pouvant bénéficier de cette offre commerciale doivent posséder des PC dotés de licences Windows XP ou Vista Professionnel.

Reste à savoir si les professionnels seront séduits par cette offre et si elle les incitera à adopter Windows 7 plus vite que Vista au sein de leur infrastructure. Selon Microsoft, sur un parc informatique actuel de 40 millions de PC en France, le nouvel OS serait techniquement capable de s’implanter sur 20 millions d’entre eux, vieux de moins de trois ans.

En outre, pour rassurer les entreprises, dont beaucoup ont été dubitatives face à l’arrivée du grand frère Vista il y a près de trois ans, rappelons que l’édition Professionnelle de Windows 7 embarque le Mode Windows XP qui permet de lancer un environnement XP virtualisé sur une machine propulsée par Windows 7.

Cette fonction a notamment pour but de rassurer les entreprises en les incitant à installer massivement le nouvel OS dans leur parc informatique, tout en gardant une sortie de secours avec la possibilité de continuer à faire fonctionner des applications professionnelles toujours incompatibles avec Windows 7.

A lire également sur ITespresso.fr : Dossier spécial : Windows 7, plus fort que Vista ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur