Windows 8.1 avec Bing : on remet ça pour Windows 10 ?

MobilitéPCPoste de travailSystèmes d'exploitationTablettes
windows-10-bing

Une diapositive de présentation du mini-PC Intel Compute Stick laisse suggérer que Windows 10 sera, comme Windows 8.1, décliné en une édition « low cost ».

Windows 10 sera probablement décliné, tout comme Windows 8.1, en une version « low cost » proposée pour une somme modique, voire gratuitement aux constructeurs de PC et de tablettes.

C’est ce qui ressort d’une diapositive présentée par Intel dans le cadre du Computex 2015 pour détailler la feuille de route de son mini-PC Compute Stick.

A l’heure actuelle, pour faire concurrence aux Chromebooks en entrée de gamme (et dans une moindre mesure à l’offre Android), Microsoft fournit aux OEM un système d’exploitation nommé Windows 8.1 avec Bing.

La firme n’a jamais communiqué officiellement sur les tarifs des licences. Tout au plus a-t-elle expliqué que l’OS était gratuit pour une implémentation sur les tablettes et hybrides de moins de 9 pouces.

Plusieurs documents exfiltrés ces derniers mois ont permis de déterminer que cette offre était valable avec ou sans Office 365 Personnel. Pour les terminaux dotés d’un écran de 9 à 10,1 pouces, Windows 8.1 avec Bing serait facturé 15 dollars aux partenaires.

Cette édition « low cost » propose toutes les fonctionnalités de Windows 8.1… avec quelques ajustements. Bing est en l’occurrence le moteur de recherche par défaut d’Internet Explorer 11, dont la page d’accueil est le portail MSN. Certaines applications préchargées ne peuvent par ailleurs pas être désinstallées. On peut aussi trouver de la publicité.

A en croire Intel (dont la diapositive a été repérée par Lilliputing), le même modèle sera appliqué à Windows 10. Notamment en vue d’une intégration dans les futures versions du Compute Stick.

Ce dernier est aujourd’hui disponible en deux configurations : une sous Linux et une sous Windows 8.1 avec Bing, équipée d’une puce quadricoeur Atom Z3735F « Bay Trail » associée à 2 Go de mémoire vive et 32 Go pour le stockage.

Disponible en France depuis peu, cette version connue sous le nom de code « Falls City » laissera place, à partir du 4e trimestre 2015, à un modèle « Cedar City », doté d’un processeur Core M, de 4 Go de RAM, de 64 Go de mémoire flash, du Wi-Fi 802.11ac, du MHL (possibilité d’alimenter le dispositif par un port HDMI sur les TV compatibles)… et surtout « optimisé pour Windows 10 avec Bing ».

Suivra, en 2016, une version « Falls City 2 » pourvue d’un Atom « Broxton », de l’USB 3.0 et de capacités d’affichage en 4K.

Crédit photo : 360b – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur