Windows 8.1 : quoi de neuf dans l’Update 1 ?

Cloud
windows-8-1-update-1

Homogénéisation de l’expérience utilisateur entre Bureau et Modern UI, convergence applicative, gratuité sur certains appareils : tour d’horizon des principales nouveautés de Windows 8.1 Update 1.

Le 8 avril 2014 marquera la fin du support de Windows XP… mais pas que. Microsoft a retenu cette même date pour déployer la première mise à jour de Windows 8.1.

Officialisé dans le cadre de la conférence développeurs BUILD 2014 organisée du 2 au 4 avril à San Francisco, cet “Update 1” sera accessible gratuitement via le Windows Store. Les nouveautés passées en revue par Joe Belfiore – responsable de la division Windows chez Microsoft – avaient pour la plupart été entrevues au mois de janvier, lorsqu’une version de développement avait fuité sur la Toile.

Windows 8.1 Update 1 marque un certain retour aux sources en réintroduisant notamment l’amorçage direct sur l’environnement de Bureau, sans passer par l’interface Modern UI. Cette option twinui-CanSuppressStartScreen est déjà implémentée à l’heure actuelle, mais elle est par défaut inactive (il faut l’enclencher en se rendant dans les paramètres système).

La mise à jour se veut aussi plus accessible aux utilisateurs de souris. Toutes les applications “Modern UI” disposent ainsi d’une barre de titre et d’un bouton de fermeture. Les tuiles qui leur sont liées s’enrichissent d’un menu contextuel activable par un clic droit et permettant le déplacement, le redimensionnement ou la suppression. Une fonctionnalité qui s’applique également aux dossiers d’applications constitués sur l’écran d’accueil.

menu-contextuel-windows-8-1

L’autre évolution marquante, c’est cette barre des tâches persistante, dans laquelle les applications “Modernes” (développées pour Windows 8) côtoieront leurs homologues conçues pour l’environnement Windows 7. Tout comme la barre de titre, cette barre des tâches n’apparaît que lorsque l’on glisse le curseur en bas de l’écran. Microsoft ne va pas jusqu’à réhabiliter le menu Démarrer, mais plusieurs options deviennent accessibles directement sur l’écran de démarrage :  en haut à droite, un moteur de recherche incluant résultats du Windows Store ; dans la même zone, un bouton de mise en veille, redémarrage et extinction qui évite d’aller dans l’onglet de configuration.

arret-windows-8-1

Les applications “universelles” font également leur entrée. Codées en C++, JavaScript ou HTML5 sur le modèle de programmation WinRT, elles peuvent s’exécuter indifféremment sur smartphone, tablette et PC. Leur prise en charge sera effective dans une prochaine mise à jour de Visual Studio. Outre une version préliminaire d’Office pour Modern UI, Microsoft institue, pour son navigateur Web Internet Explorer 11, un “mode de compatibilité” : il s’agit en fait d’émuler IE 8.0, avec comme principal objectif d’éviter aux entreprises d’avoir à recréer des intranets.

barre-taches-windows-8-1

La firme de Redmond affiche des ambitions particulières dans l’univers des tablettes. Témoin cet optimisation de l’usage de la mémoire vive qui permettra une intégration de Windows sur les appareils d’entrée de gamme disposant des spécificités matérielles les moins évoluées. Dans ce même esprit, les constructeurs qui intègrent l’OS sur des terminaux dont la taille d’écran ne dépasse pas 9 pouces n’auront à s’acquitter d’aucun droit de licence. Ce qui pourrait se répercuter, auprès des consommateurs finaux, par une baisse de prix de plusieurs dizaines d’euros. Le modèle économique s’oriente, en conséquence, sur les applications et les services en ligne.

A noter qu’il est déjà question, dans une prochaine version de Windows 8.1, du retour d’un “véritable” menu Démarrer, avec des tuiles reprenant le style et les animations de la barre latérale dite “des Charmes”.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien Microsoft ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur