Windows 8 Consumer Preview : le nouvel OS de Microsoft devient plus tangible

CloudPoste de travailSystèmes d'exploitation
logo Windows 8

Microsoft entérine l’avènement de Windows 8 Consumer Preview, version préliminaire de son nouveau système d’exploitation hybride, disponible au téléchargement.

C’est une grande étape pour Microsoft dans le déploiement de son nouvel OS.

En date du 29 février, Windows 8 Consumer Preview est disponible en téléchargement, pour les architectures x86 à 32 et 64 bits. Bonnet d’âne pour ARM, pas encore au programme.

Qu’à cela ne tienne, rien ne sert de courir, il faut partir à point.

Cette version préliminaire est surtout destinée à offrir au public un aperçu des capacités de la mouture finale, dont l’avènement est toujours attendu pour cet automne.

Aussi éphémère que s’avère l’emballement consécutif à cette sortie, il contribue à encenser les synergies potentielles des écosystèmes mobiles et nomades, à l’appui d’une interface graphique Metro tout particulièrement adaptée au contrôle tactile.

Ses icônes colorées, lisibles et pour le moins suggestives, se substituent au bureau traditionnel et ouvrent la voie à une nouvelle génération de systèmes d’exploitation hybrides à laquelle Apple touche un tantinet avec son nouveau Mac OS X Mountain Lion.

Hormis une procédure de démarrage accélérée, Windows 8 stocke, à la manière d’iCloud, les paramètres utilisateur dans le nuage SkyDrive.

La migration de ces mêmes éléments de configuration pourra également s’effectuer via un simple périphérique de stockage de masse (clé USB, carte mémoire, etc.), pour préserver l’intégrité des postes de travail tiers.

S’y adjoint une centralisation des contenus applicatifs dans un magasin comparable à l’App Store et dans une moindre mesure à la logithèque implémentée dans certaines distributions Linux.

Et Microsoft de suivre scrupuleusement sa feuille de route, dévoilant au compte-goutte les principes fondateurs d’une plate-forme qui s’exportera à terme sur les tablettes tactiles, sous l’égide du projet WOA (Windows On ARM), fruit de travaux en collaboration avec Nvidia, Qualcomm et Texas Instruments.

Certains constructeurs ont d’ores et déjà entériné une transition globale vers Windows 8. HP a fixé l’échéance aux environs des fêtes de fin d’année.

Au rendez-vous des incertitudes, partagé entre ce devoir de conquête dont il s’est investi et cette réserve de rigueur, Microsoft entrevoit l’occasion rêvée de s’extirper de l’écueil d’un Windows 7 sur le déclin.

Et de se forger par la même une crédibilité qui lui fait défaut, comme l’admet à demi-mot Steven Sinofsky, président d’une division Windows tombée dans le rouge sur l’exercice 2011, en proie au fort recul du marché des PC.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur