Windows 8 : un OS vraiment en fin de vie ?

PCPoste de travailRisquesSécuritéSystèmes d'exploitation
windows-8-fin-vie
3 4

Ce 12 janvier, Microsoft diffusera son dernier correctif de sécurité pour Windows 8, trois ans à peine après le lancement de l’OS. Comment l’expliquer ?

Que va-t-il advenir de Windows 8 après le 12 janvier 2016 ?

À cette date, Microsoft diffusera le premier Patch Tuesday de l’année… qui sera surtout le dernier applicable à cette version du système d’exploitation.

Concrètement, la firme ne proposera plus de correctifs de sécurité, alors même que Windows 8 a été lancé il y a à peine trois ans (en octobre 2012).

Au premier abord, ce cycle de vie tranche avec celui des autres moutures : le « support étendu » de Windows Vista ne prendra fin que le 11 avril 2017, soit dix ans environ après sa sortie ; celui de Windows 7, le 14 janvier 2020 ; celui de Windows 10, le 14 octobre 2025.

L’explication se trouve au point 18 de la « Lifecycle Policy » adoptée par Microsoft au début du millénaire.

Celui-ci est relatif aux « Service Packs », ces mises à niveau majeures qui combinent généralement plusieurs updates déjà parus et qui peuvent contenir des améliorations aussi bien en matière de sécurité et de performances que de fonctionnalités.

Pour bénéficier du support technique et des mises à jour de sécurité, les clients « doivent installer le Service Pack pris en charge d’un produit ».

Surtout, lorsqu’un nouveau Service Pack est publié, Microsoft fournit un support de 12 à 24 mois pour le Service Pack précédent. La première option est valable pour Office, les outils de développement et les logiciels grand public/multimédias. La deuxième concerne l’offre Dynamics… et Windows (éditions client et serveur).

Lancé le 17 octobre 2013, Windows 8.1 est considéré comme un Service Pack par le fait qu’il se déploie comme tel, bien qu’il faille passer par le Windows Store et non Windows Update. Par effet de rebond, un peu plus de deux ans après, Windows 8 devient caduc : plus de nouvelles mises à jour, liées ou non à la sécurité.

C’est valable pour l’ensemble des éditions du système d’exploitation : Windows 8, Windows 8 Enterprise, Windows 8 Enterprise N, Windows 8 N, Windows 8 Professionnel et Windows 8 Professionnel N (les versions « N » n’incluent pas de technologies liées au contenu multimédia).

L’exception des Service Packs a la priorité sur la politique générale, qui veut que des mises à jour de sécurité soient proposées pendant les 5 ans de support standard ou 2 ans après la commercialisation de la version suivante du produit (N+1), « la durée la plus longue prévalant ».

Au dernier pointage de StatCounter, la plupart des ordinateurs concernés ont déjà migré : Windows 8 ne capte plus que 2,98 % du marché des OS desktop, contre 47,46 % pour Windows 7, 12,15 % pour Windows 8.1… et 8,44 % pour Windows XP.

Crédit photo : PIMPUN TAWAKOON – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur