Windows 8 sur ARM : Microsoft dévoile les principes fondateurs

Microsoft lève le voile sur les principes fondateurs de l’union qui se prépare en coulisse, entre le système d’exploitation Windows 8 et l’architecture ARM.

logo Windows 8

Actée de longue date, l’union entre Windows 8 et l’architecture ARM manquait encore de principes fondateurs. Les équipes de Microsoft se sont montrées prolixes à l’heure d’en dévoiler les tenants et aboutissants… ainsi qu’un acronyme bien à propos : WOA.

Pour « Windows on ARM« , naturellement. Longtemps réfutée au profit d’une confiance quasi aveugle vis-à-vis d’Intel et sa plate-forme x86, cette transition s’impose telle une nécessité, alors que les terminaux mobiles, notamment les tablettes tactiles, s’affichent au beau fixe.

Au fait de ce vent du changement, la firme de Redmond s’exprime exhaustivement, sur le blog officiel du projet, par l’entremise d’un billet signé de Steven Sinofsky, président d’une division Windows tombée dans le rouge sur l’exercice 2011, en proie au fort recul du marché des PC.

« Il n’y aura pas de compromis« , martèle l’intéressé, qui évoque une fluidité d’exécution comparable à celle qu’offrira le coeur x86.

Fruits de travaux en étroite collaboration avec des fabricants de semi-conducteurs tels Nvidia, Qualcomm et Texas Instruments, de premiers prototypes ont donné lieu aux adaptations logicielles de rigueur.

Ainsi, la suite bureautique Office, au même titre que d’autres composantes applicatives, est déclinée en une mouture passée à la moulinette.

Microsoft annonce par ailleurs porter une attention particulière à l’interface graphique et à la qualité du contrôle tactile qui en résultera, ARM étant dans un premier temps destiné à peupler les ardoises numériques.

Comme l’explique toutefois eWeek, cette entreprise d’harmonisation souffre d’une fausse note, la compatibilité logicielle.

La virtualisation et l’émulation x86 proscrites car excessivement consommatrices en ressources système, les développeurs seront tenus de créer une instance applicative par architecture.

Pour faciliter le portage, Microsoft évoque la réutilisation, telle quelle, des sources et des moteurs, moyennant une simple refonte graphique, condition sine qua non à une intégration au sein de la nouvelle interface Metro.

Touche finale, l’apposition de logos distinctifs épargnera aux utilisateurs finaux le casse-tête lié à la différenciation des terminaux ARM face à leurs homologues x86… prémices d’une éventuelle prise de pouvoir de l’un ou de l’autre.

Le mystère perdure en parallèle autour de Windows 8, dont la première version bêta fera l’objet d’une présentation à l’occasion du Mobile World Congress de Barcelone.

Mon article vous a plu ?
Restez-connectés en vous inscrivant à nos newsletters

Derniers commentaires



0 replies to Windows 8 sur ARM : Microsoft dévoile les principes fondateurs

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

23:56:50