Windows Media 9 : Microsoft à l’assaut de Hollywood

Mobilité

Anciennement connue sous le nom de code Corona, la nouvelle plate-forme numérique audio et vidéo de Microsoft est enfin disponible, en version bêta pour le moment. Parmi les nouveautés, une amélioration de 20 % de la qualité par rapport à la version précédente et une diminution des temps de mise en mémoire tampon dans le cadre d’une diffusion en streaming.

C’est à Hollywood que Microsoft a présenté officiellement la nouvelle version de sa plate-forme numérique Windows Media 9 Series (WM9 Series, anciennement connue sous le nom de code Corona, voir édition du 11 décembre 2001). Un lieu symbolique qui vise à séduire l’industrie du cinéma et à obtenir sa confiance, notamment en ce qui concerne la gestion des droits de diffusion. WM9 Series a nécessité quatre ans de développement et 500 millions de dollars, selon Bill Gates. Ce dernier présente son nouveau produit comme un composant essentiel du PC qui, dans les dix ans à venir, se retrouvera au coeur d’un univers numérique à domicile. Une façon d’introduire, sans le nommer, le très prochain Windows XP Media Center Edition, censé transformer le PC en chaîne hifi, lecteur de DVD, télévision, magnétoscope?

La nouveauté principale de WM9 Series est le nouveau format audio et vidéo, le Windows Media Audio/Video 9. Selon Microsoft, il offre une amélioration de la qualité de 20 % par rapport à la version 8, et de 50 % par rapport au MPEG-4. Autrement dit, le WM9 peut offrir la même qualité que le MPEG-4 avec un débit beaucoup moins important.

Du streaming sans temps de latence

Autre point important, l’élimination des temps d’attente dus à la “bufferisation” (mise en mémoire tampon des premières données afin de pouvoir lancer la diffusion sans attendre le téléchargement intégral du fichier) dans le cadre d’une diffusion en temps réel. Intitulée “Fast streaming”, cette technologie réduirait à néant les temps de latence dans le cadre d’une connexion en haut débit. Avec un modem bas débit, le temps d’attente est considérablement réduit mais pas éliminé. Le récemment lancé Quicktime 6 d’Apple propose le même genre d’amélioration. Signalons également une interface plus flexible (avec possibilité d’intégrer le lecteur dans la barre des tâches façon télécommande) et la possibilité de jouer sur la vitesse de lecture audio et vidéo.

WM9 Series est livré avec une série d’outils : encodeur, Producer, DRM (gestion des droits numériques), SDK (kit de développement)… Disponible en version bêta et en anglais pour le moment, il sera localisé au cours de l’année avec la version finale. Aucune date n’a cependant été précisée.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur