Windows Media 9, le successeur du MPEG-2 ?

Mobilité

En faisant reconnaître Windows Media 9 Series comme codec du futur HD DVD, Microsoft vient de faire un grand pas vers la standardisation de son format propriétaire.

A l’occasion de sa conférence sur les standards, qui s’est tenue à Tokyo les 25 et 26 février 2004, le DVD Forum a proposé plusieurs codecs de compression vidéo destinés à accompagner le futur format HD DVD (DVD haute définition). On y retrouve l’actuel MPEG-2 (format d’encodage utilisé pour les DVD vidéo), ainsi que le MPEG-4 AVC (ou H.264 dont, à qualité équivalente, le taux de compression serait meilleur que celui du DivX) et, surtout, le Windows Media 9 Series (VC-9) de Microsoft. La décision sera validée d’ici deux mois environ.

Si le format de Microsoft est validé comme un standard, ce sera une réelle victoire pour l’éditeur de Windows qui pourrait bien finir par imposer sa technologie aux fabricants de lecteurs DVD et aux éditeurs de contenus. D’autant que Microsoft propose sa propre technologie de gestion des droits numériques (DRM) qui assure une protection de l’oeuvre et le respect du copyright. Un aspect technique séduisant – si ce n’est indispensable – pour les producteurs de films. Par ailleurs, en reconnaissant le format de Microsoft, le DVD Forum apporte à l’éditeur de Windows une crédibilité qui dépasse les frontières de l’ordinateur.

HD DVD contre Blu Ray Disc

Rappelons que le HD DVD, sur le point d’être validé par le DVD Forum, se présente comme le successeur de l’actuel DVD. Il offrira jusqu’à 20 Go de données par face et par couche contre 4,7 Go pour le format actuel. Proposé par Toshiba et NEC, le HD DVD entre en concurrence avec le format présenté par le consortium Blu Ray Disc (composé d’une dizaine d’industriels dont Philips et Sony) aux capacités de stockage légèrement supérieures (jusqu’à 23 Go par face et par couche).

Avec deux formats incompatibles sur le marché, il semble que les constructeurs rejouent la guerre des standards vidéo qui opposa Betamax et VHS dans les années 80. S’il est encore trop tôt pour savoir qui du HD DVD ou du Blu Ray Disc l’emportera, il est certain que les éditeurs de contenus, l’industrie cinématographique et musicale essentiellement, arrêteront leur choix sur un seul format vidéo. Conserveront-ils le MPEG-2 vieillissant même s’il a fait ses preuves ? Ou bien s’orienteront-ils vers un nouveau format que justifierait pleinement une nouvelle génération d’appareils de lecture/écriture ? D’autant que, loin d’être figé à son support, un tel format sera appelé à circuler sur les lignes haut débit du câble, téléphone ou satellite. C’est en successeur du MPEG-2, pas moins, que Microsoft entend s’imposer.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur