Windows : Microsoft France remet les pendules à l’heure

Cloud

XP, Vista, Seven…la branche française de l’éditeur fait le point sur les versions et les déploiements.

Les annonces disponibilités et perspectives produits Windows se bousculent chez Microsoft. A tel point que la branche française de l’éditeur s’est senti obliger de faire un point officiel lundi en début d’après-midi par téléphone, tant la confusion règne.

Au menu : XP, Vista et Windows Seven et quelques commentaires sur des analyses de cabinets d’études récemment sorties pour séparer le grain de l’ivraie pourrait-on dire (voir encadré).

Didier Burdinat a commencé par le produit qui dispose du calendrier le plus affiné : Windows XP. Le directeur France de la ligne de produits Windows annonce que le Service Pack 3 (SP3) est “figé” (donc en version Release To Manufacturing, version finale pour la production). Il sera disponible sur le Web à partir du 29 avril puis proposé en Windows Update de manière automatique dans le courant de l’été.

Que trouve-t-on dans le SP3 ? la compilation des correctifs apparus depuis SP2 mais aussi un nouveau composant : Network Access Protection. Celui-ci établit la conformité en évaluant les périphériques selon des critères de santé pré-déterminés avant de les autoriser à accéder ou à communiquer sur un réseau. NAP est déjà disponible sur Windows Server 2008.

L’arrêt progressif de la commercialisation de Windows XP est programmé : la fin de sa version boîte est prévue pour le 30 juin prochain, tout comme sa disponibilité en version pré-installées sur des PC issus des principaux constructeurs comme Dell ou HP.

A noter néanmoins deux exceptions. Les assembleurs locaux disposeront d’un délai supplémentaire jusqu’au 30 janvier 2009. C’est encore plus large pour les fabricants d’ultra-PC intéressés par la faible consommation en ressources que nécessite XP. La date butoir est fixée au 30 juin 2010.

Windows Seven plutôt “début 2010”

Pour le cas de Windows Vista, Didier Burdinat indique que le site Internet français dédié au plus récent OS de Microsoft a été réactualisé, notamment avec l’apport de nouveaux témoignages clients favorables naturellement. A terme, une trentaine d’entreprises devraient figurer au Panthéon pro-Vista.

Côté évolution produit, Microsoft avait annoncé la disponibilité de sa version SP1 à télécharger sur le Web le 18 mars dernier. Elle devrait être disponible prochainement en version automatique Windows Update mais aucune date n’est arrêtée en l’état actuel.

Quant à la disponibilité de Windows Seven, le sucesseur de Vista, Microsoft confirme qu’il souhaite accélérer la production de nouveaux systèmes d’exploitation pour le ramener à un cycle sur trois ans. Bill Gates a récemment annoncé une première version de Windows Seven courant 2009 mais Microsoft France se montre plus prudent en s’engageant sur son apparition “début 2010”.

Les données de Gartner sont “incomplètes”, celles de Forrester sont “fondées”
Parmi les études récemment diffusées concernant la ligne de produits Windows, Microsoft compte les points. Ainsi, l’éditeur s’estime “en complet désaccord” sur la dernière étude de Gartner qui prévoit un déclin de Windows. “A notre avis, elle est fondée sur des données incomplètes concernant Windows 7 et Windows 8”, précise Didier Burdinat. En revanche, le directeur France de la ligne de produits Windows est plus clément avec le dernier rapport de Forrester qui préconise aux entreprises de passer dès maintenant sur Vista. Etonnant, non ?

A lire également : notre dossier spécial : Windows Vista : lente adoption


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur