Windows Vista investira 12 millions de PC américains en 2007

Cloud

Selon Forrester Research, Windows Vista ne se vendra pas plus vite que
Windows XP contrairement aux prévisions de Microsoft.

Plus beau, plus facile à utiliser, plus sécurisé. Les principales innovations de Windows Vista que Microsoft met en avant suffiront-elles à accélérer son adoption auprès des consommateurs comme l’espère l’éditeur de Redmond? Forrester Research en doute. Car les intentions d’achats des utilisateurs sont généralement animées par des préoccupations plus matérielles que technologiques.

Les consommateurs “achètent des ordinateurs quand les plus vieux tombent en panne, quand les prix baissent assez ou quand le mode de vie nécessite l’investissement”, note Ted Schadler, analyste pour Forrester Research dans un rapport intitulé “Prévisions d’adoption de Windows Vista par les consommateurs (A Forecast Of Windows Vista Consumer Adoption)” daté du 3 novembre 2006. Pour lui, il suffit de regarder l’historique des ventes de Windows XP pour extrapoler celles de Vista.

Il aura fallu plus de quatre ans à Microsoft pour imposer Windows XP dans plus de la moitié des PC américains. Aujourd’hui, 76 % “seulement” des ordinateurs tournent sous une version de Windows XP plus de cinq ans après son lancement qui remonte à octobre 2001. Le cabinet d’étude en conclut donc que 12 millions d’ordinateurs résidentiels seront équipés de Vista en 2007. Et 73 millions en 2011… à l’approche de Vienna, nom de code du futur Windows mais dont la date de réalisation reste inconnue.

Vista poussé par de nouvelles applications

“Bien sûr, les opérations marketing inciteront les consommateurs à adopter Vista plus vite que le cycle naturel et l’industrie du PC […] sortira l’artillerie lourde pour créer de l’excitation autour de Vista”, souligne Ted Schadler. L’analyste recommande donc de rendre gratuite la mise à jour de Vista pour ceux qui achèteront un PC en fin d’année (alors que Vista ne sera disponible que le 30 janvier 2007). Ce qui est déjà prévu même si des frais de port, voire plus, sont à prévoir.

Ensuite, Forrester est convaincu que la motivation à adopter Vista se fera par l’arrivée de nouvelles applications propres à tirer parti du nouveau système. Ce est difficile à maîtriser pour les constructeurs de PC. “Les responsables marketing peuvent seulement espérer que ces applications seront prêtes pour le premier trimestre 2007”, estime l’étude. Enfin, l’analyste invite les constructeurs à viser le marché de foyers dont le PC le plus récent date d’avant 2005 et qui disposent d’une connexion Internet haut débit. ” Parce qu’ils […] sont ceux qui recherchent le plus les bénéfices d’une sécurité avancée […] et sont plus enclins à acheter un PC sous Vista comme leur troisième ou quatrième machine.”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur