Windows XP : le sprint final commence

Cloud

Microsoft vient de publier l’avant-dernière version bêta, dite RC1, de son système Windows XP. Toutes les fonctions y sont, et tout un chacun peut s’inscrire pour télécharger l’OS, à condition de payer son écot de 10 dollars…

Les derniers rebondissements de son procès antitrust (voir édition du 29 juin 2001) n’empêche pas Microsoft de poursuivre le développement de Windows XP. Toujours prévue pour le 25 octobre prochain, la nouvelle génération de son système d’exploitation vient d’atteindre le stade dit RC1 (pour Release Candidate 1). Avant-dernière étape avant la version finale (il y aura donc une RC2, prévue pour fin juillet ou début août), cette version bêta, si elle n’est pas exempte de bogues, contient en revanche toutes les fonctions prévues pour le système. On dit en anglais “feature complete”. Tellement complète même qu’elle inclut la fonction de balises actives (smart tags) que l’éditeur a pourtant récemment décidé de retirer de son système (voir édition du 28 juin 2001). Ces balises ne devraient plus être présentes dans la RC2.

Essai payant

Cette version RC 1 n’est pas réservée uniquement aux développeurs. Tout un chacun peut l’essayer, à condition de payer. Comme c’est devenu l’habitude, Microsoft demande un effet une participation financière pour essayer ses logiciels non finalisés. Il en coûte donc 9,95 dollars (environ 77 francs) pour avoir le droit de télécharger la bête ! Et 10 dollars de plus pour recevoir le CD. De plus, puisque toutes les fonctions sont là, cette version RC1 demande donc aussi le fameux code de validation MPA (Microsoft Product Activation, voir édition du 6 février 2001) sans lequel le système refusera de fonctionner au bout de 14 jours ! Décidément, il faut vraiment être motivé pour s’essayer à la bêta d’XP…

Selon Microsoft, un PC doté d’un Pentium II à 233 MHz et de 128 Mo de mémoire vive suffit pour faire tourner Windows XP. Une configuration sous-dimensionnée, estime Michael Silver, analyste du Gartner Group cité par Cnet, qui préconise plutôt un Pentium III à 600 MHz, surtout si l’on compte utiliser les fonctions avancées telles que la visioconférence ou le mode multi-utilisateur (plusieurs personnes pouvant utiliser la même machine tout en conservant leur préférences et l’accès à leurs fichiers uniquement).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur