Windows XP : Microsoft confiant sur ses plannings

Cloud

Suite aux dernières demandes de retarder la sortie de Windows XP, Microsoft s’est voulu le plus rassurant possible auprès des analystes financiers invités au meeting annuel qui se tient au siège de la firme. Pas question de ne pas sortir le nouveau système le 25 octobre, comme prévu.

Lors du meeting annuel réservé aux analystes financiers, les pontes de Microsoft se sont voulus rassurants quant aux dates de sortie des prochains produits et services de la firme, malgré les pressions orchestrées par le gouvernement américain et les associations de protection de la vie privée. On se rappelle en effet que le sénateur Charles Schumer a demandé en début de semaine que la sortie de Windows XP soit bloquée tant que le système ne sera pas plus ouvert à la concurrence (voir édition du 25 juillet 2001). Le lendemain, c’était au tour de l’EPIC (Electronic privacy information center) et d’autres associations de défense de la vie privée de s’alarmer du danger potentiel du procédé dit de Windows Product Activation intégré à XP (voir édition du 26 juillet 2001).

Pour Bill Gates, “il y a beaucoup d’ironie dans cette situation” (“abracadabrantesque”, dirait-on en français ?). “Le marché du PC s’est entièrement construit sur l’idée que le logiciel allait permettre au matériel d’avancer, et que le prix du matériel serait extrêmement bas du fait des volumes et de la compatibilité générale créés pas Microsoft. Personne n’a besoin de nous demander la permission d’écrire une application pour Windows XP. En revanche, nous avons au moins un concurrent qui crée un environnement en ligne qui est un système plutôt fermé en ce qui concerne le mode de connexion et les contenus.” L’architecte logiciel en chef de Microsoft faisant ici bien sûr référence à AOL, qui semble être devenu le “grand Satan” du moment pour la firme de Redmond (voir édition du jour). Histoire d’enfoncer le clou, Steve Ballmer a également indiqué que la firme était en phase de tests finals pour XP et qu’elle préparait les livraisons de son prochain produit phare. Autant dire que chez Microsoft, la date du 25 octobre est plus que jamais d’actualité. Le tout est de savoir si le gouvernement américain laissera faire.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur