De Windows XP à Windows 8 : Microsoft veut motiver le grand saut

CloudPoste de travailSystèmes d'exploitation
Windows 8 adoption

Dans un an, c’en sera terminé du support technique étendu de Windows XP. Microsoft compte mettre l’échéance à profit pour stimuler la transition vers Windows 8.

Dans tout juste un an, le support technique étendu de Windows XP prendra fin : plus aucun Service Pack, plus aucun correctif de sécurité ne sera déployé.

Microsoft joue carte sur table, mettant à profit cette échéance pour stimuler la transition vers Windows 8, dont l’accueil reste mitigé après cinq mois et demi.

Avec le concours de plusieurs partenaires OEM, la firme de Redmond inaugure une série de promotions : 200 dollars de remise pour l’achat d’une tablette Dell Latitude 10 ; 25% remboursés sur l’ElitePad 900, l’EliteBook Folio 9470 et l’EliteBook Revolve 810 de HP.

L’opération, qui court jusqu’au 30 juin avec une incertitude quant à sa validité en France, concerne aussi – avec un rabais de 15% – l’achat simultané de licences de Windows 8 Pro et Office Standard 2013, jusqu’à 249 postes.

De quoi relancer la dynamique d’un Windows 8 qui, au dernier baromètre de Net Applications, subit l’atonie du marché des PC et le relatif insuccès des tablettes ARM sous Windows RT.

Il peuple désormais 3,31% du parc informatique mondial, quand XP, de onze ans son aïeul (la version RTM est sortie le 25 octobre 2001), s’en arroge encore 38,75%.

Mais l’arrêt des mises à jour de sécurité, y compris critiques, pose inévitablement la question de l’adoption d’un OS plus récent.

Pour autant, partagé entre deux architectures microprocesseurs et deux interfaces graphiques (Bureau / Modern UI), Windows 8 est accueilli froidement y compris par le grand public.

Les migrations semblent d’ailleurs se concentrer sur Windows 7, lequel, porté notamment par les déploiements en entreprise, continue sa progression, à 44,73% du marché des systèmes d’exploitation “de bureau”.

L’arrivée, cet été, de Windows Blue, est pressentie pour redistribuer les cartes en apportant une compatibilité avec les tablettes de 7/8 pouces, en résorbant la fragmentation des interfaces et en offrant une meilleure gestion de l’énergie, en lien étroit avec la plate-forme Intel Haswell.

Les exigences en ressources système devraient rester les mêmes : un processeur bicoeur à 1 GHz (2 threads), 1 ou 2 Go de mémoire vive (selon la version, 32 ou 64 bits) et 20 Go d’espace disque.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous les innovations de Windows 8 ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur