WinDVD XP invente le film à vitesse variable

Cloud
Information - news

Pas le temps de regarder un film dans son entier ? Qu’à cela ne tienne, WinDVD XP vous permet de raccourcir le temps de visionnage ! Jusqu’à deux fois, pour les plus pressés. Nous avons une autre solution : si vous n’avez pas le temps de regarder un film, ne le regardez pas !

Les livres condensés vous connaissez ? Il s’agit de l’une des nombreuses activités de la société “Sélection du Reader’s Digest”. L’idée est simple : il s’agit de proposer aux lecteurs pressés des versions raccourcies d’ouvrages contemporains, “dans le respect de la continuité et du style”, nous assure-t-on. Chacun peut penser ce qu’il veut de cette façon de considérer la littérature. Mais voilà qu’Intervideo semble reprendre cette idée à son compte, en l’automatisant. En effet, la dernière version de WinDVD, son logiciel qui “transforme son ordinateur en lecteur de DVD”, offre une nouvelle fonction étonnante et, autant le dire tout de suite, insupportable. Appelée Time stretching (que l’on pourrait traduire par temps élastique), elle permet tout simplement de changer la durée d’un film. Oui, vous avez bien lu. Poussée au maximum, cette fonction permet par exemple de visionner un film de deux heures en seulement une heure ! Techniquement, il n’y a rien à dire, c’est parfaitement maîtrisé : les personnages marchent plus vite dans les rues et débitent plus rapidement leurs dialogues mais le ton de la voix n’est pas modifié. C’est la “magie” de la compression temporelle qui permet de faire comme si les acteurs eux-mêmes avaient joué plus vite.

“Pressé ? Overbooké ? Pas assez de temps pour regarder un film d’une heure et demi ? Optez pour la fonction inédite “Time Stretching” qui permet, tout en conservant une qualité de lecture audio et vidéo confortable, d’adapter votre temps de visionnage.” Voilà comment est présentée la chose. Mais quelle mouche a donc bien pu piquer les ingénieurs d’Intervideo ? La course à l’ajout de nouvelles fonctions pour se différencier de la concurrence leur a-t-elle fait perdre la raison ? Peut-être ont-ils gardé un mauvais souvenir du film Paris-Texas de Wim Wenders, mais ce n’est pas une raison pour déformer l’oeuvre du réalisateur. Et la prochaine version, ce sera quoi ? Le mélange des scènes au hasard comme la fonction “Shuffle” des lecteurs de CD audio ? Le changement des couleurs ? (“Ah oui, tiens, je lui préfèrerais une robe verte dans cette scène”). Mieux encore, le remplacement d’un acteur par un autre ?

Non, décidément je n’arrive pas à m’y faire à cette nouvelle “fonction”. Même en l’utilisant dans l’autre sens, c’est-à-dire en ralentissant le visionnage, puisque c’est aussi possible, jusqu’à passer 4 heures pour voir un film d’une heure. Là encore, aucune altération audio ou vidéo n’est décelable. Cela dit, en qualité de décompression, PowerDVD 4 affiche des images qui semblent bien plus nettes. Et il offre une fonction bien utile qui manque à WinDVD : la reprise de la lecture d’un film à l’endroit où l’on s’est arrêté. Pratique lorsque la machine a “planté”… ou quand on n’a pas eu le temps de regarder le film jusqu’au bout… Mais je laisse le soin à mes confrères de SVM, PC Expert ou PC Direct de pousser plus avant les tests de qualité. Pour ma part, ne serait-ce que pour éviter de cautionner cette aberration, j’ai effacé WinDVD de mon disque dur?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur