WinHEC 2006 : Microsoft introduit un nouveau format d’image

Mobilité

Si le Windows Media Photo est présenté comme deux fois plus efficace que le Jpeg, son adoption par l’industrie n’est pas acquise.

A l’occasion du WinHEC (du 22 au 25 mai à Seattle), Microsoft a dévoilé hier, jeudi 25 mai, Windows Media Photo. Avec un taux de compression de 24:1, ce nouveau format d’image permettrait, selon Bill Crow responsable du programme, d’obtenir des fichiers image deux fois moins lourds que ce qu’offre actuellement le Jpeg à qualité équivalente. A taille équivalente à celui d’un Jpeg, un fichier Windows Media Photo offrirait une plus grande résolution, révélant ainsi plus de détails.

Lors de sa conférence, Bill Crow a également annoncé que le Windows Media Photo permet un traitement plus rapide par les solutions d’impression et nécessite une consommation énergétique moindre en regard des appareils mobiles, les appareils photo numériques, principalement, mais aussi les baladeurs numériques et les téléphones mobiles. Windows Media Photo sera nativement supporté par Windows Vista, le prochain système d’exploitation de l’éditeur. Un module pour Windows XP est également à l’ordre du jour.

Adhésion massive pour imposer le format

L’apparition d’un nouveau format d’image aux qualités supérieures (si elles se confirment) à celles du Jpeg et Jpeg 2000 ne pourra que réjouir les amateurs de belles images et les industriels. Le brevet du Jpeg est détenu par la société Forgent qui poursuit ainsi nombre d’acteurs de l’informatique pour violation de propriété intellectuelle. Mais, aujourd’hui standard de fait, le Jpeg risque d’être difficile à détrôner.

D’ailleurs, le PNG, format graphique libre mis au point pour remplacer le GIF propriétaire, n’a jamais réussi à s’imposer. Tout comme les WMA (format audio) n’ont pas (encore) évincé les MP3. Pour que le Windows Media Photo s’impose, il faudra donc l’adhésion massive de grands éditeurs de la chaîne graphique, comme Adobe, et des constructeurs d’appareils photos numériques. Ce qui n’est pas gagné. Microsoft n’a d’ailleurs, pour le moment, fourni aucun détail sur les conditions de commercialisation (la licence) de son nouveau format.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur