WinZip racheté par un fonds d’investissement high-tech américain

Cloud

La société, éditant le logiciel populaire de compression de fichiers, intègre le portefeuille de Vector Capital.

La société américaine WinZip Computing, qui édite le partagiciel (shareware) éponyme de compression et décompression de fichiers, vient d’être rachetée par Vector Capital, un fonds d’investissement dédié aux nouvelles technologies. Les conditions du transfert de WinZip dans le portefeuille d’actifs de ce fonds américain n’ont pas été communiquées.

Les origines de ce shareware remontent au début des années 90. La neuvième version de WinZip, qui a toujours été orientée Windows, est sortie en août 2004. En février 2005, la société éditrice sort WinZip Companion for Outlook qui facilite la compression et l’envoi crypté de pièces jointes par e-mail pour les utilisateurs du logiciel de Microsoft.

Selon un associé de Vector Capital interrogé par News.com, plus de 140 millions d’internautes ont recours à WinZip. Et la société éditrice revendique une moyenne de 500 000 téléchargements par semaine.

Si WinZip est censé être un logiciel mi-gratuit mi-payant au départ, les clients payants ne représentent en réalité qu’une infime partie des utilisateurs.

Son nouveau propriétaire financier souhaite justement revoir le modèle économique de ce logiciel. Il a déjà réussi ce genre de reconversion avec Corel, l’éditeur de logiciels de bureautique et de création graphique racheté par Vector Capital en août 2003.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur