WorkMail : Amazon bascule la messagerie en mode cloud

Cloud
amazon-workmail

Amazon lance une préversion de WorkMail, offre cloud qui associe messagerie électronique, agenda et gestionnaire de contacts à destination des petits groupes de travail.

Des environnements de travail à la demande avec WorkSpaces, des outils de collaboration à distance avec WorkDocs : Amazon Web Services (AWS) dépasse progressivement les offres d’infrastructure pour toucher aux solutions logicielles.

Le fournisseur cloud rattaché au groupe e-commerce américain avance un peu plus ses pions sur le marché du SaaS (Software as a Service) avec WorkMail. Disponibilité générale prévue au 2e trimestre 2015 pour cette offre qui combine messagerie électronique, agenda et gestionnaire de contacts à destination des petits groupes de travail.

Hébergé sur les serveurs d’Amazon Web Services, WorkMail est compatible avec les principaux clients lourds de messagerie, dont Outlook – en versions 2007, 2010 et 2013 sur Windows ; 2011 sur Mac. Intégrable sur mobile via le protocole Exchange ActiveSync, il est également accessible via un navigateur Internet.

L’interface Web permet d’accéder à des dossiers partagés, de gérer les réponses automatiques en cas d’absence et de réserver des créneaux horaires dans des salles de conférence. WorkMail peut aussi fonctionner en tandem avec WorkDocs (ex-Zocalo) pour attacher aux e-mails des documents sous la forme de pièces jointes ou de liens sécurisés.

Amazon Web Services précise qu’il est possible d’intégrer les annuaires Active Directory déjà en place sur site, afin que l’utilisateur puisse exploiter son identité numérique existante, mais aussi récupérer ses groupes et listes de distribution.

Il sera possible d’en ajouter avec la console d’administration AWS. Laquelle permettra par ailleurs d’imposer des contraintes dans la définition des mots de passe ou encore d’effacer à distance des appareils perdus ou volés.

A 4 dollars par mois et par utilisateur avec des boîtes mail de 50 Go, l’autre argument fort de cette offre, c’est la possibilité, pour l’entreprise, de gérer ses clés de chiffrement via le module Key Management… et de choisir dans quelle région géographique seront stockées ses données.

Pour l’heure accessible en préversion (il faut remplir un formulaire), WorkMail devrait être lancé au 2e trimestre 2015. Il existera une offre à 6 dollars par mois et par utilisateur incluant un accès à WorkDocs avec 20 Go de stockage. La période d’essai sera de 30 jours pour un maximum de 25 collaborateurs.

Pour rendre le plus transparent possible la bascule depuis une installation sur site, AWS proposera à ses clients un assistant de migration.

Crédit photo : Brian A Jackson – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur