World Online offre l’Internet gratuit

Régulations

World Online France, filiale du fournisseur d’accès néerlandais du même nom et du groupe Bouygues, lance un accès Internet gratuit d’un an réservé aux 200000 premiers inscrits.

Les plus rapides d’entre nous pourront bientôt avoir un accès illimité à Internet pendant au moins un an sans payer d’abonnement. Deux mois après son lancement en France (voir édition du 18 janvier 1999), le fournisseur d’accès World Online détenu par le provider néerlandais World Online International (65%), Bouygues Télécom (20%) et TF1 (15%) lance un accès Internet gratuit. Baptisé World Online Liberté, il permettra à compter du 1er mai prochain de se connecter à Internet en ne payant que des communications téléphoniques au tarif local.

Les participants bénéficieront d’un accès illimité d’une durée d’un an à 56 Kbps, d’une adresse e-mail et d’une assistance téléphonique payante disponible 7 jours sur 7 (9 francs l’appel puis 2,23 francs la minute). Pour en profiter, il suffira de s’enregistrer en versant un euro symbolique (6,5595 francs), histoire de s’identifier formellement en donnant un numéro de carte bancaire.

On peut d’ores et déjà essayer de le faire sur le site du fournisseur ou par téléphone au 0803 31 3000 mais il faut être rapide. L’offre, limitée à une demande par foyer, est réservée au 200000 premières personnes qui s’inscriront ! Par la suite, pour éviter les abus, les personnes qui ne connecteront pas pendant plus d’un mois seront “désabonnées”.

Le système rappelle bien sûr le modèle économique qui fait fureur en Grande-Bretagne mais il n’en a que les apparences. Contrairement à Freeserve ou Yahoo! Online (voir édition du 25 mars 1999), World Online ne se rémunèrera pas via les reversements de l’opérateur qui facturera les communications nécessaires aux connexions à Internet. Il s’agit surtout d’une grosse opération commerciale qui permettra au fournisseur de se faire connaître et d’augmenter rapidement son nombre d’ “abonnés” sur un marché extrêmement concurrentiel.

Ceci dit, l’opération pourrait malgré tout faire bouger les mentalités et accélérer l’arrivée d’un véritable Internet gratuit à l’anglaise en France. Le groupe Serveur, basé à Lyon, prépare très sérieusement une offre de ce type en France mais le monopole de France Télécom sur la boucle locale constitue un obstacle important(voir édition du 3 mars 1999) et l’Autorité de régulation des télécommunications doit se prononcer dans les mois à venir sur la question.

Quoiqu’il en soit, l’offre de World Online devrait relancer la guerre des prix pour l’abonnement Internet. Après le lancement en février par ce dernier d’un abonnement à 75 francs par mois, AOL avait riposté en proposant un forfait annuel de 650 francs (55 francs par mois) (voir édition du 15 mars 1999). Vu la nature de l’offre World Online Liberté, les trois premiers fournisseurs français ?Wanadoo, AOL et Club Internet- ne devraient pas tarder à réagir.

Pour en savoir plus :

* http://www.worldonline.fr/bd.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur