Worldnet cesse ses activités

Cloud

L’un des précurseurs de l’Internet en France fermera ses portes le 31 mai prochain. Ainsi en a décidé la maison mère, Kaptech, qui, en récupérant les clients professionnels de Worldnet, a condamné économiquement le fournisseur d’accès. Celui-ci ne comptait plus que 4 500 abonnés dont 1 500 gratuits. Worldnet propose à ses abonnés de basculer chez Club-Internet où ils bénéficieront d’offres à moitié prix pendant huit mois.

Le fournisseur d’accès Internet (FAI) Worldnet jette l’éponge. Après sept années d’activités, l’un des précurseurs français de l’accès Internet fermera ses portes le 31 mai prochain. “La société connaît aujourd’hui une situation économique ne lui permettant pas de poursuivre ses activités”, confirme le communiqué. Les 4 500 abonnés, dont 1 500 gratuits, ne suffisent évidemment pas à couvrir les frais de fonctionnement et encore moins à “atteindre la taille critique qui lui aurait permis de se développer”.

Certes, la concurrence redoutable où seuls les “gros” FAI émergent ne laisse aucun espoir aux fournisseurs plus modestes. Mais Worldnet n’a peut-être pas eu les moyens de se développer. En 2000, l’opérateur Kaptech rachète le FAI et récupère les abonnés professionnels laissant le soin à Worldnet de développer l’activité en direction du grand public. Malgré les services proposés en plus de la connexion Internet (hébergement, enregistrement de noms de domaine, messagerie unifiée…), Worldnet n’a pas su, ou voulu, communiquer sur ses offres. Kaptech est aujourd’hui soupçonné d’avoir laissé mourir sa filiale.

Transition vers Club-Internet

Les abonnés actuels devront donc migrer vers un autre FAI. Connexion comme service d’e-mail s’éteindront le 31 mai à minuit. En raison des liens qui les unissent indirectement via LDCom (qui a racheté Kaptech en début d’année, voir édition du 11 janvier 2002), Worldnet a signé un partenariat avec Club-Internet. Les abonnés qui décident de basculer vers l’offre “Full is beautiful” bénéficieront de huit mois à moitié prix pour l’accès bas débit. Quant à la dizaine d’employés de Worldnet, ils devraient se voir proposer une offre de reclassement au sein de Kaptech.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur