Wyplay veut se faire un nom dans la télévision numérique

Mobilité

Cette start-up marseillaise a levé quatre millions d’euros auprès de
Sofinnova Partners pour développer ses produits de type mediacenters.

La jeune pousse française Wyplay, société développant des produits grand public pour la télévision numérique, vient de lever un premier tour de table d’un montant de 4 millions d’euros auprès de Sofinnova Partners, société de capital-risque européen.

Créée à Marseille en mars 2006, Wyplay s’est positionnée sur le marché des loisirs de salon numériques. Elle dispose d’une très gamme de produits “tout en un” de type “médiacenter” censés remplacer les lecteurs graveurs DVD ou décodeurs. Selon une étude réalisée par BBC Research, ce marché est évalué à plus de 166 milliards de dollars et il enregistre une croissance de 20% par an.

Actuellement, Wyplay dispose d’une petite équipe de douze personnes, dont un pôle R&D. Ses principaux dirigeants, comme le PDG Jacques Bourgninaud, sont d’anciens collaborateurs de Neotion, une autre société du Sud de la France (elle est installée à La Ciotat). A l’origine spécialisée dans la diffusion de contenus audiovisuels par satellite, Neotion s’est ensuite reconvertie dans l’intégration de la technologie MPEG-4 AVC dans les produits high-tech pour le compte de fabricants tiers.

Les opérateurs satellite et numérique terrestre et les opérateurs ADSL mènent une guerre sans merci pour le contrôle de la chaîne audiovisuelle du foyer“, souligne Alain Rodermann, IT Partner chez Sofinnova Partners Paris, dans le communiqué de presse. Malgré la pression des puissants groupes impliqués sur ce marché, la petite souris Wyplay compte bien se faire une place de choix sur ce marché.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur