Wyse s’allie à VMware pour offrir des solutions de poste de travail virtuel

Cloud

Le spécialiste de l’informatique légère veut proposer des solutions de PC virtuels, accessibles en mode client léger.

Wyse Technology a conclu un accord avec VMware, une filiale du groupe EMC spécialisée dans les logiciels d’infrastructure virtuelle. Il rejoint le programme VMware Community Source. Objectif: intégrer ses logiciels et matériels d’informatique légère à l’environnement virtualisé de VMware.

Concrètement, “de la même manière que les serveurs sont virtualisés, pour en limiter le nombre, il s’agit d’offrir une architecture de virtualisation des PC”, explique Laurent Charreyron, DG Europe du Sud de Wyse Technology. A l’instar des serveurs, les stations de travail seront donc consolidées. Il ajoute que “les applications seront partagées à partir dun serveur centralisé”, le PC se limitant dans cette architecture a “un écran simple avec un client”.

Les avantages des architectures clients légers sont, tout d’abord, financiers, les boîtiers étant moins chers que les PC traditionnels. Ces architectures présentent également un avantage important en termes de sécurité. Toutes les données sont en effet traitées dans la mémoire vive et aucune information est stockée localement sur le client, limitant ainsi les possibilités de perte ou de vol des données critiques. A noter aussi que l’absence de mémoire Flash dans les boîtiers permet d’en réduire le coût. Autres bénéfices: les coûts d’administration sont moindres et seules les applications qui correspondent aux besoins des utilisateurs sont transmises par flux de données (en “streaming”).

Habitués aux PC, les utilisateurs accepteront-ils ces postes de travail virtuels ? “C’est déjà le cas dans un certain nombre d’entreprises où l’on assiste à une reprise en main des utilisateurs, insiste Laurent Charreyron. Par ailleurs, la résistance à l’innovation est moindre aujourd’hui. Les utilisateurs ont pour la plupart gagné en lucidité et ils investissent moins en statut social dans leurs machines”. Enfin, le confort d’utilisation de ces clients légers est “très proche” de celui qui est offert par les PC classiques.

Un environnement logiciel pour postes clients légers

Wyse Technology a conclu un accord avec VMware, une filiale du groupe EMC spécialisée dans les logiciels d’infrastructure virtuelle. Il rejoint le programme VMware Community Source. Objectif: intégrer ses logiciels et matériels d’informatique légère à l’environnement virtualisé de VMware.

Concrètement, “de la même manière que les serveurs sont virtualisés, pour en limiter le nombre, il s’agit d’offrir une architecture de virtualisation des PC”, explique Laurent Charreyron, DG Europe du Sud de Wyse Technology. A l’instar des serveurs, les stations de travail seront donc consolidées. Il ajoute que “les applications seront partagées à partir dun serveur centralisé”, le PC se limitant dans cette architecture a “un écran simple avec un client”.

Les avantages des architectures clients légers sont, tout d’abord, financiers, les boîtiers étant moins chers que les PC traditionnels. Ces architectures présentent également un avantage important en termes de sécurité. Toutes les données sont en effet traitées dans la mémoire vive et aucune information est stockée localement sur le client, limitant ainsi les possibilités de perte ou de vol des données critiques. A noter aussi que l’absence de mémoire Flash dans les boîtiers permet d’en réduire le coût. Autres bénéfices: les coûts d’administration sont moindres et seules les applications qui correspondent aux besoins des utilisateurs sont transmises par flux de données (en “streaming”).

Habitués aux PC, les utilisateurs accepteront-ils ces postes de travail virtuels ? “C’est déjà le cas dans un certain nombre d’entreprises où l’on assiste à une reprise en main des utilisateurs, insiste Laurent Charreyron. Par ailleurs, la résistance à l’innovation est moindre aujourd’hui. Les utilisateurs ont pour la plupart gagné en lucidité et ils investissent moins en statut social dans leurs machines”. Enfin, le confort d’utilisation de ces clients légers est “très proche” de celui qui est offert par les PC classiques.

Un environnement logiciel pour postes clients légers

Sa solution WSM (Wyse Streaming Manager) offre un environnement logiciel complet pour les postes clients légers. Elle repose sur quatre éléments. Le premier est un ensemble de services sous Windows Server, diffusant le système d’exploitation et les applications indépendamment les uns des autres. Les trois autres briques sont plus spécifiquement destinées aux équipes informatiques. Il s’agit d’un outil de création d’images (permettant aux équipes informatiques de générer et de déployer des images du système d’exploitation), d’un “packager” d’applications (permettant à ces mêmes équipes de créer et de déployer des images des applications) et d’une interface Web d’administration centralisée.

Enfin, à noter que le fabricant vient également d’annoncer une nouvelle version de sa solution Wyse Linux (la 6.3) à l’occasion du salon LinuxWorld de Boston aux Etats-Unis.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur