Xandros 1.0 : une distribution Linux compatible Windows

Cloud

Pour sa première distribution Linux, l’éditeur Xandros met en avant sa compatibilité avec les applications Microsoft Office notamment. Comment ? En intégrant l’utilitaire CrossOver spécifiquement développé par CodeWeavers. Hélas, Xandros n’assure pas le support de CrossOver. Cela suffira-t-il à convaincre les entreprises à franchir le cap Linux ?

Vous cherchiez encore une raison pour basculer de Windows à Linux ? Xandros devrait finir de vous convaincre. L’éditeur annonce simplement que sa nouvelle distribution Linux Xandros 1.0 est compatible avec Microsoft Office 97 et 2000 (mais pas XP). Après avoir racheté la distribution Linux de Corel en août 2001 (voir édition du 29 août 2001), Xandros commercialise (à 99 dollars) sa première distribution en version de bureau (Xandros Desktop) ou réseau (Xandros Server). Cette dernière est bien sûr interopérable avec les postes Linux/Unix ainsi qu’avec les clients Windows.

La compatibilité avec les logiciels la suite bureautique de Microsoft est assurée par l’utilitaire CrossOver Office de CodeWeavers (voir télégramme du 29 mars 2002) intégré dans la distribution. Outre MS Office, Xandros fait tourner Internet Explorer et Windows Media Player sans pour autant que Windows soit installé, selon l’éditeur, grâce à CrossOver Plugin. Il est d’ailleurs amusant de voir, dans une capture d’écran, l’icône Internet Explorer trôner sur un bureau de type KDE 3. CrossOver Plugin permet également de faire tourner Shockwave de Macromedia, RealPlayer de Real ou encore QuickTime d’Apple au sein du navigateur.

Une transition en douceur

Seul défaut apparent, Xandros n’assure pas le support de CrossOver. Les utilisateurs qui le souhaitent devront souscrire un contrat de maintenance avec CodeWeavers indépendamment de la distribution Xandros. Reste à savoir si les utilisateurs de Linux ont envie de continuer à exploiter des applications Microsoft. Si la question est pertinente pour les fanas de Linux, elle l’est peut-être moins pour les entreprises. Celles-ci peuvent être attirées par la stabilité et la sécurité du système Linux ainsi que par les économies réalisables mais la transition vers l’usage de nouvelles applications doit se faire en douceur. A ce titre, CrossOver offre une solution concrète.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur