Xavier Niel : de l’école 42 à l’incubateur de la Halle Freyssinet

EntrepriseStart-up
halle-freyssinet-xavier-niel

Le fondateur d’Iliad-Free va financer à 90% l’incubateur de start-up qui doit ouvrir à l’horizon 2016-2017 dans la Halle Freyssinet (XIIIe arrondissement de Paris).

Après avoir investi 70 millions d’euros dans son école numérique ’42’, Xavier Niel va débloquer la même somme pour financer à 90% l’incubateur parisien de la Halle Freyssinet, avec l’objectif d’y accueillir 1000 start-up à l’horizon 2016-2017.

Le principal dirigeant d’Iliad-Free veut reconvertir en pépinière technologique ce monument historique situé dans le 13e arrondissement de la Capitale, et qui accueille actuellement des spectacles.

Cette démarche s’inscrit dans le cadre de l’initiative “Paris Capitale Numérique”, laquelle implique, en parallèle, le développement de ‘quartiers numériques’ censés restaurer la compétitivité de la France à l’international.

Pour l’heure propriété de la Mairie de Paris (qui l’a acquise auprès de la SNCF), la Halle Freyssinet pourra, une fois reconfigurée, accueillir, sur 100 000 m2, jusqu’à 1000 jeunes pousses, soit autant que la capacité cumulée des quelques 30 incubateurs publics ou privés implantés dans la Capitale.

Xavier Niel la rachètera à hauteur de 90%, la Caisse des dépôts prenant une participation de 10%.

Comme le note Silicon.fr, Fleur Pellerin, ministre de l’Économie numérique, compte faire de ce lieu une “vitrine internationale […] de classe mondiale“.

Il est notamment question de rivaliser avec la Tech City londonienne, en hébergeant des filières comme celle du big data.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : géants du high-tech, où sont-ils ?

Crédit photo :  Ordifana75 – Wikipedia


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur