Xbox 360 : les pannes répétées coûteront à Microsoft 1,15 milliard de dollars

Mobilité

Après avoir constaté certains défauts de conception sur sa console, Microsoft
a décidé d’allonger la durée de garantie de 1 à 3 ans.

L’ensemble des 11,6 millions de Xbox 360 vendues au cours des 19 derniers mois présenteraient, selon une déclaration officielle de Microsoft, des défauts de conception entraînant l’instabilité de la console.

Microsoft s’engage à compenser ses clients en prolongeant la durée de la garantie de ses appareils de 1 à 3 ans, mais le géant ne prévoit pas de lancer un programme de rappel ou d’échange.

Les problèmes de conception sont apparus tout récemment, a expliqué Robbie Bach, le directeur de la division jeux de Microsoft au cours d’une conférence téléphonique avec les analystes financiers.

“Au cours des deux derniers mois, nous avons commencé à observer une augmentation importante des demandes de réparation et des appels chez nos clients”, a-t-il ajouté.

L’éditeur n’a pas divulgué la nature exacte des problèmes, mais a assuré qu’il avait d’ores et déjà effectué les changements de conception nécessaires et que les unités actuellement en stock seraient mises à niveau.

Le prolongement de la garantie est limité aux défaillances matérielles signalées sur la console par le clignotement de trois voyants rouges. Les consoles affectées par ce type de problème peuvent être réparées et expédiées gratuitement.

Microsoft estime le coût des réparations à un montant de 1,05 à 1,15 milliard de dollars. Les coûts sont répartis entre les taux de retour plus élevés que prévu des consoles placées sous la garantie initiale d’un an et les retours à prévoir au titre de la prolongation de la période de garantie.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 5 juillet 2007


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur