Xbox One : Microsoft aligne le prix de sa console sur la Playstation 4

Régulations
xbox-one-kinect-une

Microsoft annonce la baisse du prix de vente de sa Xbox One. Celle-ci est désormais vendue à 399 euros TTC (au lieu de 499), mais le Kinect n’est plus associé. Il devra être acheté séparément.

Microsoft annonce la baisse du prix de vente de sa Xbox One. Celle-ci affiche désormais un prix identique à la Playstation 4, mais le Kinect est sacrifié pour parvenir à ce résultat.

Depuis que les consoles de jeux nouvelle génération sont commercialisées, Sony et Microsoft se livrent un combat acharné pour s’assurer le leadership du marché. Malheureusement pour la firme américaine, son concurrent japonais fait preuve d’une plus grande efficacité : 7 millions d’exemplaires de sa Playstation 4 écoulés au 31 janvier 2014, contre 5 millions de Xbox One.

La console japonaise dispose de plusieurs atouts qui expliquent son succès auprès du public. En l’occurrence, de meilleures performances techniques (les jeux vidéo sur Playstation 4 tournent dans une résolution graphique plus élevée que sur Xbox One), et surtout son prix.

Alors que Sony a lancé sa Playstation 4 à 399 euros TTC, Microsoft avait initialement placé la barre plus haut, avec un prix de vente à 499 euros. Avec ce différentiel additionné de performances moindres, la Xbox One s’est vu coller l’étiquette d’un mauvais rapport qualité / prix auprès du public.

Microsoft sépare la Xbox One du Kinect et rogne sur ses marges

Confronté à cette vérité, Microsoft choisit d’opérer un changement de stratégie et de revoir à la baisse son prix de vente pour l’aligner sur celui de la Playstation 4, soit 399 euros. Cependant, si la Xbox One coûtait si cher, c’était avant tout parce que la firme de Redmond valorisait la présence du Kinect dans le bundle de sa console.

Ainsi, selon un examen des coûts de composants de la Xbox One mené par IHS en 2013, le Kinect pesait pour 75 dollars dans le coût de fabrication de la console de salon de Microsoft. L’ensemble coûtant à la firme près de 471 dollars l’unité, soit une marge de 28 dollars perçue par Microsoft pour chaque bundle (Xbox, Kinect, manette) vendu – une valeur à revoir à la hausse, car ce genre d’études ne prend pas en compte les tarifs préférentiels négociés entre les industriels pour la fabrication d’articles en gros.

Pour Microsoft, la baisse de 100 euros du prix de vente de la Xbox One correspond donc approximativement à la suppression de à sa marge perçue et du Kinect associé à chaque console vendue. Une opération qui pourrait s’avérer risqué, puisque ce capteur est l’élément de différenciation principal de la Xbox One par rapport à ses concurrentes sur le marché de la console de salon. Il permet notamment une navigation dans l’interface de la machine par les gestes et est particulièrement adapté à l’usage de jeux vidéo ciblant les familles dans leur ensemble.

microsoft-xbox-one-kinect
Jusqu’à présent, Microsoft vendait toutes ses Xbox One avec le capteur Kinect associé. Dans le but de rendre plus abordable le prix de sa console, cette association ne sera plus effectuée.
Crédit photo : Microsoft

Quiz : Connaissez-vous bien Microsoft ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur