Xbox One X: Microsoft parie sur la puissance pour reconquérir le marché

E-commerceMarketingSocial Media
xbox-one-X-microsoft

Microsoft enclenche la commercialisation de sa console de jeux vidéo Xbox One X, qui fait la part belle aux performances et à l’affichage en définition 4K.

Développée initialement sous le nom de projet Scorpio, la nouvelle console de jeux vidéo de Microsoft baptisée Xbox One X est passée en phase de commercialisation depuis le 7 novembre.

Place au gaming en définition 4K / Ultra HD avec support de la technologie HDR.

On trouve également un lecteur de Blu-ray Ultra HD et le support du Dolby Atmos 7.1 pour une immersion complète. Tout cela nécessite des composants performants.

Ainsi, le support d’une telle définition est rendu possible grâce à ses 6 téraflops de performance. A titre de comparaison, on parle de 4,2 téraflops pour la PS4 Pro de Sony et 1,4 téraflops pour la Xbox One S.

Ces performances sont aussi à mettre au crédit des 326 Go/s de bande passante avec la mémoire vive (contre 68,3 Go/s pour les Xbox One et One S).

L’accent a également été mis sur la solution graphique qui est ici couplée à 12 Go de mémoire graphique GDDR5 (contre 8 Go de DDR3 pour la Xbox One et 8 Go de GDDR5 pour la PS4 Pro) et qui est cadencée à 1172 MHz (contre 853 MHz sur la Xbox One et 911 MHz sur la PS4 Pro).

Microsoft a de nouveau fait appel à AMD pour le processeur avec une variante du Jaguar à 8 coeurs cadencée à 2,3 GHz, contre 1,75 GHz pour celui de la Xbox One.

Pour le volet dissipation thermique, la firme de Redmond a recours à un système à chambre à vapeur refroidi par liquide, comme sur des cartes graphiques haut de gamme pour PC (telles que la GTX 1080).

Le stockage de masse passe par un disque dur de 1 To (pas de SSD donc).

Xbox-One-X-console-commercialisation

Une certaine rétrocompatibilité assurée

S’il y a clairement un bond en performances par rapport la génération précédente, Microsoft ne coupe toutefois pas le cordon ombilical avec les Xbox One et One S, mais aussi Xbox 360.

En effet, une rétrocompatibilité avec les jeux Xbox 360 et Xbox One est effectuée. Les titres de la Xbox One en 900p et 1080p seront même « upscalés » en 4K.

Plus globalement, on trouvera un meilleur rendu pour les jeux Xbox One et 360 et tous les accessoires actuels fonctionneront avec la console nouvelle génération.

Pour améliorer le rendu des jeux sur écran 1080p, Microsoft a recours à une technologie dite de « super sampling » (littéralement « super échantillonnage »).

Concernant le design, on reste très proche de celui de la Xbox One S. Même si Microsoft annonce « la plus petite Xbox jamais réalisée ». Une véritable gageure, sachant que l’alimentation de 245 watts est intégrée.

Mais, les performances pures ne sauraient suffire sans lineup de sortie achalandé : 42 nouveaux titres sont lancés simultanément pour sa sortie, dont 22 exclusivités Xbox One X telles que Crackdown 3, Forza Motorsport 7 ou Sea of Thieves.

La Xbox One X est disponible en France au tarif de 499 euros. Ce qui est plus cher que la PS4 Pro de Sony en l’état actuel mais le match de Noël ne fait que commencer.

Mais, autant pousser la logique jusqu’au bout : pour vraiment profiter de la nouvelle console de Microsoft, il vaut mieux disposer d’un téléviseur 4K.

(Crédit photo : @Microsoft)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur