La Xbox Scorpio au scan hardware : quelles surprises pour les gamers ?

Mobilité
xbox-scorpio-project-une

Des détails sont parus sur la configuration technique de la future console de jeux vidéo que Microsoft a développée sous le nom de code Scorpio Project.

Quelle configuration hardware a choisi Microsoft pour l’évolution de la « Xbox Scorpio » et présentée comme une nouvelle « console de jeux vidéo ultra-puissante » ? On en sait davantage sur les spécifications du projet de la division Xbox via Eurogamer.

La prochaine mouture délivrera une puissance de 6 téraflops. Par comparaison, c’est 4,3 fois plus que la Xbox One (1,4 Tflops) et c’est 1,4 fois plus que la Sony PS4 Pro (4,2 Tflops).

Microsoft a choisi de conserver le même processeur que celui embarqué dans la Xbox One. On reste donc sur un CPU Jaguar à 8 coeurs signé AMD. A une nuance près : il est cadencé à 2,3 GHz, contre 1,75 GHz pour celui de la Xbox One. A titre de comparaison, ce même processeur est proposé pour la PS4 Pro…à 2,1 GHz.

Un choix qui risque de décevoir les gamers qui s’attendaient à trouver un processeur à architecture Ryzen. Néanmoins, il devrait permettre de contenir le tarif de cette console nouvelle génération lorsqu’elle sortira « dans le courant de l’hiver ».

Il s’agit également d’assurer une compatibilité logicielle entre la future console et l’actuelle Xbox One. Les jeux doivent fonctionner sur l’une ou l’autre plateforme.

Mais, c’est surtout au niveau de la solution graphique que Microsoft a mis les petits plats dans les grands. La puce va intégrer un GPU doté de 40 unités de calculs Radeon cadencées à 1,172 GHz (contre 12 unités cadencées à 853 MHz pour la Xbox One). A titre de comparaison, il y a 36 unités évoluant à 911 MHz pour la PS4 Pro.

Le SoC (System on Chip) sera gravé dans la technologie FinFET 16 nm de TSMC. Un gage d’efficacité énergétique, même si Microsoft a toutefois dû trouver une solution pour éviter la surchauffe. Sachant de surcroît que l’alimentation sera intégrée dans la machine…

Comment est-ce possible ? En ajustant la tension livrée à chaque puce (la puissance étant proportionnelle à celle-ci) et grâce à un système de refroidissement par chambre à vapeur. Une première pour une console.

microsoft-projet-xbox-scorpio
Quelques éléments sur les specs de la future Xbox fournies par Microsoft

En revanche, la quantité de mémoire vive est revue à la hausse avec 12 Go de GDDR5, contre 8 Go de DDR3 pour la Xbox One et 8 Go de GDDR5 pour la PS4 Pro.

Si 4 Go seront alloués au système, cette mémoire offrira une bande passante (BW) de 326 Go/s. Un bond en avant par rapport à la Xbox One (68 Go/s avec toutefois 32 Mo d’ESRAM disposant d’une BW de 204 Go/s ).

N’attendez pas de révolution du côté du stockage de masse : la console embarquera un disque dur de 1 To (et non un SSD).

Si le support du son Dolby Atmos 7.1 sera de mise, c’est avant tout la définition 4K / Ultra HD (UHD) qui sera en figure de proue de cette console. Des titres, tels que Forza Motorsport 6, devraient en être l’ambassadeur (affiché en 4K à 60 ips ou images par seconde).

La console du projet Scorpio pourrait être présentée en juin lors du prochain E3, le salon professionnel du jeu vidéo, qui se tient chaque année à Los Angeles. Son lancement commercial est attendu avant la fin de l’année.

(Crédit photo : @Microsoft)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur