Xentex présente l’ordinateur qui se plie en quatre

Mobilité

Le constructeur Xentex a conçu un ordinateur “de voyage” qui se plie en quatre. De conception originale et doté d’une configuration matérielle complète, le Flip-Pad Voyager risque cependant de rester à l’état de curiosité du fait d’un volume encore trop imposant, d’un poids trop élevé et d’un prix inabordable.

Un ordinateur complet qui se plie en quatre, au sens propre, jusqu’à atteindre la taille d’un (très gros) PDA ? C’est possible, Xentex l’a fait. Son Flip-Pad Voyager est un véritable ordinateur aux allures de portable qui se déploie un peu comme une feuille de papier pliée en quatre. Replié, l’objet frôle tout de même les dimensions d’un portable : 31 x 25 x 7,5 cm avec un poids respectable de… 6 kg.

Une fois dépliée, la machine occupe une surface presque équivalente à celle d’un clavier associé à un écran plat. Divisé en deux, l’écran offre deux moniteurs de 8,5 x 11 pouces. Le Xentex desktop manager permet de gérer l’écran en un seule surface d’affichage ou bien en deux moniteurs indépendants. Mieux, il est possible d’en retourner un afin, par exemple, de présenter une démonstration à l’interlocuteur d’en face. Son clavier n’en est pas moins original avec un pavé numérique à droite de l’alphabet complété par un pavé à gauche qui donne accès aux touches de fonctions et flèches directionnelles.

Un ordinateur complet

Pour le reste, le Flip-Pad Voyager est un ordinateur complet : processeur AMD Athlon à 1,1 ou 1,4 GHz, disque dur de 30 Go, 512 Mo de mémoire SDRam, lecteur de disquettes, lecteur de CD-Rom ou DVD, batterie Lithium-Ion (4 heures), haut-parleurs, micro… Le Flip-Pad Voyager est également bien pourvu en possibilités d’extension et moyens de communication : modem intégré, port Ethernet, quatre ports USB, un Firewire (IEEE 1394), support PCMCIA, connecteur VGA externe… Bref, le Flip-Pad Voyager n’a rien à envier aux machines de bureau. Sauf le prix. A près de 5 000 dollars l’exemplaire, Xentex aura probablement du mal à convaincre les voyageurs de s’encombrer de 6 kilos d’électronique.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur