Xerox veut atténuer les affres du trafic automobile

Chronophage, mortifère et facteur d’improductivité, le trafic automobile est dans le collimateur de Xerox, qui s’attache à le réguler avec ses technologies d’imagerie et d’analyse.

Xerox trafic imagerie analyse

Xerox s’est figuré que le trafic automobile est source de pertes de vies, de temps et d’énergie : l’Américain lambda y perdrait chaque année 34 heures de son temps, pour l’équivalent de 750 dollars de productivité et de carburant.

Entre accidents, embouteillages et difficultés de stationnement, est né un objectif : rendre les systèmes plus intelligents pour « faciliter la vie des automobilistes » en optimisant et en simplifiant l’usage des infrastructures à disposition.

Parmi les différentes propositions, certaines sont susceptibles de s’appliquer universellement, comme le souligne Silicon.fr.

C’est le cas de la reconnaissance automatique des plaques d’immatriculation, qui ouvrirait à la mise en place de péages automatiques, réduisant par là même les goulots d’étranglement potentiels de la circulation.

Xerox projette également des solutions en matière de régulation du stationnement.

Sur les parkings, il s’agirait d’optimiser l’occupation de l’espace en fonction des individus (public, privé, réservé à certaines catégories de personnes) et d’ajuster les prix selon divers paramètres conjoncturels.

Typiquement, les week-ends et jours fériés, une tarification plus dissuasive s’appliquerait, incitant à emprunter d’autres modes de déplacement que l’automobile.

Xerox compte d’ailleurs inclure dans ses analyses le facteur transports en commun, afin d’optimiser leurs trajets et leurs dessertes.

Les équipes impliquées dans le projet se sont également penchées sur la prise en compte de phénomènes extérieurs, en premier lieu les conditions météo.

Certains procédés localisés ne concerneraient que Etats-Unis, où se déroulent les expérimentations.

C’est ce que suggère Cees de Wijs, président du groupe Xerox pour le département International Transportation and Government, lorsqu’il évoque « l’analyse des voies express pour vérifier qu’elles soient bien empruntées par des véhicules comprenant le nombre requis d’occupants. »

Xerox s’appuie sur des effectifs envoyés sur le terrain pour constituer une base de données de relevés. Ses compétences en imagerie et analyse de données en temps réel complètent le puzzle technologique.

Crédit photo : Dmitry Kalinovsky – Shutterstock.com

Derniers commentaires



0 replies to Xerox veut atténuer les affres du trafic automobile

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

11:06:55