Xiaomi rejoint Google dans le cercle des opérateurs mobiles

MobilitéOpérateursRéseauxSmartphones
xiaomi-mvno
2 1

Cinq mois après Google aux États-Unis, Xiaomi devient opérateur mobile virtuel en Chine, avec un forfait 3 Go et une offre au compteur.

Souscrire un forfait mobile chez Xiaomi ? Ce sera possible dès demain mercredi 23 septembre 2015 pour les résidents chinois.

Cette même date marquera le lancement, sur le site Internet mi.com, d’un smartphone positionné en haut de gamme : le Mi 4c, un 5 pouces doté d’une puce Snapdragon 808 (6 coeurs à 1,8 GHz), d’un appareil photo de 13 mégapixels, d’un double emplacement SIM 4G et de 2 ou 3 Go de RAM selon les modèles.

Xiaomi complète une gamme déjà bien fournie, mais la véritable nouveauté de cette rentrée, c’est ce positionnement dans le secteur de la téléphonie mobile.

A l’image de Google avec son offre Project Fi lancée fin avril aux États-Unis, Xiaomi n’exploite pas de réseau en propre : il exerce en tant qu’opérateur mobile virtuel (MVNO) sur les réseaux cellulaires de China Telecom et China Unicom.

Il existera deux formules, dont l’une incluant 3 Go de data pour 59 yuans par mois (l’équivalent de 8,30 euros, le salaire minimum pour 2015 étant fixé à 18,7 yuans de l’heure à Pékin et 18 yuans à Shanghai). Les appels sortants seront facturés 0,10 yuan la minute (0,014 euro). Même prix pour les SMS envoyés, sachant que la réception sera gratuite, y compris pour les communications voix.

Ce forfait ne sera disponible qu’au mois d’octobre, en « bêta publique » dans un premier temps. L’offre accessible à compter du 23 septembre proposera quant à elle une tarification au compteur, avec les mêmes prix pour les appels et les SMS. Il faudra compter 0,10 yuan par Mo d’Internet mobile.

Principale différence entre les deux formules : alors que la première exploite le réseau 2G/3G/4G de China Telecom, la seconde s’appuie sur les infrastructures de China Unicom. Point commun : l’option Caller ID (identification du correspondant par le numéro ; traditionnellement payant en Chine), annoncée à 5 yuans par mois.

Cette prise de position dans le secteur des télécommunications s’inscrit dans une stratégie de diversification qui pourrait bientôt se traduire par le lancement d’un dispositif de microcrédit pour l’acquisition de smartphones.

xiaomi-mi-4c
Le Mi 4c sera initialement réservé au marché chinois.

Crédit photo : Guo Yu – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur