Xiring remet au goût du jour les lecteurs grand public de cartes bancaires

Cloud

Spécial Cartes 2008 : le fournisseur de solutions pour sécuriser les transactions a signé un accord dans ce sens “avec une grande banque française”.

Un nouveau terminal électronique pour sécuriser les transactions en ligne effectuées par les particuliers va débarquer en France l’année prochaine. L’éditeur de solutions de sécurité Xiring a signé un contrat “avec une grande banque française” afin de lui livrer 400 000 unités de son lecteur de carte à puce.

Celui-ci permet de sécuriser les achats et les opérations bancaires (virements, etc.) en générant à partir de la carte à puce un mot de passe aléatoire et unique pour chaque transaction. “Nous livrons en ce moment même”, affirme Laurent Maître, directeur marketing chez Xiring à l’occasion du salon Cartes et identification, qui se déroule au parc des expositions de Villepinte (Paris-Nord) jusqu’à demain.

Concrètement, au moment de fournir ses informations de paiement, l’utilisateur qui effectue un achat sur le Web voit surgir une fenêtre pop-up de sa banque lui demandant le mot de passe (huit chiffres) généré par le lecteur de carte.

Au préalable, l’utilisateur aura inséré sa carte bancaire dans le lecteur, tapé son code PIN et obtenu le mot de passe demandé. La transaction est alors confirmée et s’effectue de manière plus sécurisée qu’auparavant. Le lecteur ne conserve aucune information en mémoire puisque tout se fait avec la puce de la carte bancaire.

“En fait, on obtient le même niveau de sécurité que lorsque l’on va utiliser sa carte dans un magasin ou un distributeur de billets”, précise Laurent Maître. C’est la puce qui garantit la sûreté des transactions. Les lecteurs de cartes de Xiring ne font que rendre possible ce que la puce permet dans les paiements en direct, pour les achats et opérations bancaires sur le Web ou à distance.

Pour mémoire, depuis le 1er octobre, Visa et Mastercard ont mis en place la norme 3D Secure, qui permet de demander aux cyber-acheteurs leur date de naissance afin de valider leur paiement. “Nous ne ferons pas de commentaires sur le fait de demander la date de naissance, mais nous pensons qu’il est très bien de signer ses transactions avec huit chiffres. C’est ce que permettra très bientôt notre produit en France”, ajoute Laurent Maître.

Des lecteurs Xi-Sign pour tous les goûts

La gamme des lecteurs de cartes de Xiring, baptisée Xi-Sign, a déjà été adoptée par plus de 4 millions de personnes au Royaume-Uni. “Début 2008, nous avions un peu plus de 10 millions d’utilisateurs en Europe, nous avons dû atteindre aujourd’hui les 15 millions et Mastercard en prévoit 20 millions fin 2008”, précise le directeur marketing de Xiring. “Globalement, d’ici 2010, nous pensons qu’il y aura 60 millions d’utilisateurs de ces services en générral dont 10 millions en France”, ajoute-t-il.

La star des lecteurs de la gamme s’appelle le Xi-Sign 4000. C’est le modèle de base d’un ensemble de six produits à destination du grand public qui intègrent le même logiciel mais qui présentent des aspects différents. Il y a le récent et plus écolo, Xi-Sign 4300, le Xi-Sign 5000 dans le haut de la gamme, le Xi-Sign 4100 à clapet dit “poudrier” visant un public féminin et le Xi-Sign 4400 conçu pour les utilisateurs mal-voyants dans un plus grand format et équipé d’écouteurs.

Xiring propose également des lecteurs connectables au port USB des ordinateurs et deux autres modèles dédiés aux entreprises. “Nous essayons de correspondre aux goûts et aux usages des utilisateurs. Par exemple, une banque nous avait demandé de concevoir un lecteur plus fin car ses clients se plaignaient de ne pas pouvoir le ranger dans un portefeuille”, explique Laurent Maître. C’est chose faite avec le Xi-Sign 4900 et ses 3,5 millimètres d’épaisseur.

L’éditeur français, qui compte une cinquantaine de collaborateurs, consacre 45% de son chiffre d’affaires (prévisions de 28,5 millions d’euros pour 2008) à son activité “banque”, contre 46% pour les produits “santé” et 9% dans l’identification électronique et les solutions de sécurité dans le domaine du transport. Les banques qui optent pour la solution de sécurisation des transactions Xiring espèrent ainsi rassurer leurs clients et sans doute les inciter à réaliser plus d’achats et d’opérations bancaires sur Internet.

Mise à jour le 6 novembre 2008 : Nous avons corrigé une erreur dans la citation de Laurent Maître qui était rédigée ainsi : “D’ici 2010, nous pensons que nous aurons livré 60 millions de Xi-Sign dont 10 millions en France”. Le directeur marketing de Xiring ne parlait pas uniquement des produits de sa marque mais bien du marché global des lecteurs de carte qui comprend les produits Xiring et ceux de ses concurrents.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur