Xsan, le tout-en-un du stockage en réseau

Cloud

Avec la présentation d’un système de fichiers en cluster 64 bits, Apple étoffe son offre de stockage. La solution devrait modifier le paysage du stockage en réseau.

Surprise au NAB de Las Vegas : Apple présente Xsan, une solution de stockage en réseau s’appuyant sur un système de fichiers et un logiciel de gestion de données. Encore à l’état de bêta, Xsan – qui doit être commercialisé à partir de l’automne prochain – n’est autre que le pendant pour la plate-forme Mac de la solution d’IBM TotalStorage, ou de celle de l’éditeur ADIC, StorNext, avec laquelle elle est d’ailleurs interopérable. Xsan est en fait un système de fichiers en cluster 64 bits doublé d’un gestionnaire de réseau de stockage (Xsan Admin). Cette solution est proposée en tout premier lieu à l’industrie de la vidéo pour concurrencer les solutions d’Avid, de SGI ou d’IBM. Le logiciel n’est disponible pour le moment qu’en préversion et réservé aux possesseurs des composants nécessaires à la mise en oeuvre d’un système de stockage en réseau de type SAN (Storage Area Network, réseau de stockage locaux). Autrement dit peu de monde car il convient de disposer de Xserve (voir édition du 24 mars 2004) et Xserve RAID (voir édition du 21 janvier 2004), d’un réseau sur switch Ethernet, de switches Fibre Channel et de cartes PCI ad hoc. Mais pour les entreprises de production qui disposeraient de l’équipement, l’investissement (999 dollars ? tarification en euros encore indisponible) s’avère minime, pour ne pas dire symbolique, comparé aux solutions concurrentes : pour une licence de 10 To applicable à quatre serveurs sous Windows, ADIC demande de son côté 60 000 dollars (hors coût du matériel), soit 7 000 dollars de plus que la solution complète d’Apple avec switches Fiber Channel inclus !

Du coup, Xsan se présente beaucoup plus comme une nouvelle pièce du puzzle que la Pomme est en train de mettre en place pour pénétrer le marché du stockage pour les entreprises. Avec un prix moitié moins important que ce qui existe côté PC, Apple se fait fort de convaincre les entreprises en tentant de démontrer, outre la mise de départ modeste, son faible coût d’acquisition en raison de sa simplicité de gestion (habituelle sous Mac OS X). Du coup, les calculs de retour sur investissements des spécialistes du SAN sont à revoir : une solution Xsan devrait être amortie en deux fois moins de temps qu’un projet similaire de la classe des 100 000 euros (2 ans habituellement). Cette différence tient au fait qu’Apple propose tout autant le matériel que les applicatifs, tandis que les SAN concurrents reposent sur des offres émanant le plus souvent de fournisseurs multiples. Apple ne cache pas qu’outre le marché de la vidéo, elle propose sa solution aux centres de données ainsi qu’aux applications de calculs intensifs.

Les PME en ligne de mire

Le choix de la firme de proposer ce type de solution est lié aux conditions du marché du SAN : la croissance des ventes sur les deux années à venir n’est pas négligeable : de 34 % en 2003, elle atteindrait 52 % en 2005, selon Infonetics, une société de recherche nord-américaine. Ce sont surtout les PME qui devraient tirer les ventes en investissant massivement dans les SAN, en raison de l’augmentation des volumes de données à stocker et à gérer. Et justement, Apple entend bien séduire les PME avec ses produits, à l’heure où près de 35 % d’entre elles doivent changer de système d’information, abandonnant Windows NT4 pour un autre système encore à déterminer. En attendant une migration massive des PME, qu’Apple doit encore persuader, le développement de Xsan se justifie essentiellement sur les marchés de niche de la firme où celle-ci parvient à s’imposer en raison de la solidité de son offre : vidéo et calculs intensifs. L’avenir nous dira si la Pomme parviendra à sortir de ces seuls créneaux.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur