Xserve : RAID sur le marché des serveurs !

Cloud

Pari tenu pour Apple : son système de stockage RAID vient de voir officiellement le jour. La solution complète est facturée près de 8 000 euros en entrée de gamme et entend, grâce à un rapport prix/performance très agressif, concurrencer les systèmes existants. Avec 2,52 To de stockage répartis sur quatorze disques durs, la baie 3U se présente comme le compagnon idéal de Xserve qui, à l’occasion, est mis à jour.

iPod ou Xserve ? C’est finalement la gamme Xserve qui a été revue : Apple a lancé, hier, sur le marché des serveurs, sa solution de stockage RAID annoncée voilà près de dix mois et dont la sortie avait été repoussée par deux fois. Le système présenté a de quoi séduire : redondance et recherche de performances, tels sont les mots d’ordre. Avec un débit de 400 Mo/s assuré par une double interface Fibre Channel, un espace de stockage en mesure de supporter jusqu’à 2,48 To de données sur quatorze disques durs ATA/100, deux contrôleurs RAID indépendants disposant de 128 Mo de mémoire cache chacun (extensible à 1 Go), deux alimentations séparées, un système de refroidissement redondant et interchangeable à chaud, une batterie optionnelle capable de prendre le relais pendant 72 heures en cas de coupure d’électricité, le Xserve RAID se présente comme le vrai compagnon du Xserve. Son nom “RAID” vient de ses capacités de stockage, répondant aux spécifications des niveaux de sécurité correspondants : 0, 1, 0+1, 3 et 5 ainsi que RAID 1+0, 3+0 et 5+0. Et ce n’est pas du bluff : Apple a choisi de mettre à la disposition de chaque volume engagé (des disques durs tournant à 7 200 tours/min, échangeables à chaud) un pilote ATA/100 distinct. Un choix qui marque la différence d’Apple dans une industrie habituée au tout-SCSI et au pilote unique pour un ensemble de volumes. Ce type de configuration permet, selon le constructeur, d’éliminer les goulets d’étranglement. Le Xserve RAID est au format 3U. Autrement dit, il mesure 13,3 centimètres de haut pour 44,7 centimètres de large. Quant aux prix, ils s’étalent de 8 000 à près de 14 600 euros. Un ratio coût/performances qui s’avère difficile à battre : entre moins de 6 et un peu plus de 11 euros le gigaoctet, la solution bouscule les habitudes de ce marché.

Evolution du Xserve “classique”

Le lancement de la version RAID s’accompagne d’une mise à jour de l’unité Xserve “standard”. Cette dernière gagne de nouveaux G4 à 1,33 GHz, en versions mono comme biprocesseurs. Elle intègre désormais deux ports FireWire 800 ainsi qu’un port FireWire 400 (toujours sur la face avant de la machine), un lecteur de disque optique de type mange-disque et accepte quatre disques durs ATA 133 (en lieu et place des ATA/100) de 180 Mo (contre 120 auparavant) qui portent sa capacité de stockage maximale à 720 Go. Dans la foulée, les prix baissent de près de 15 %. Objectif d’Apple : fournir la solution complète la plus économique du marché. Avec sa licence illimitée, des capacités de stockage améliorées et des performances qui n’ont rien à envier aux solutions concurrentes, le Xserve se place en sérieux challenger sur les marchés de la vidéo numérique et de l’image, des documents à contenus riches en général, des données audio non compressés ou des données à vocation scientifique. Les prix des machines vont de 3 700 à 10 748 euros. “Juste six mois après avoir livré le premier Xserve, nous offrons désormais plus de puissance et plus de capacité à un prix plus bas. Xserve est déjà utilisé par 100 des 500 premières entreprises américaines” a indiqué Philip Schiller, le responsable du marketing mondial d’Apple.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur