Yahoo annonce une nouvelle vague massive de licenciements

Mobilité

Yahoo se sépare d’une tranche supplémentaire de 10% de son effectif, soit 1500 personnes.  Objectif : tenir le choc face à la conjoncture morose.

A l’occasion de la présentation de ses résultats financiers trimestriels, Yahoo confirme la suppression de 10% de ses effectifs, soit entre 1400 et 1500 personnes sur le départ au quatrième trimestre de l’exercice 2008. Le groupe Internet de Jerry Yang espère ainsi réaliser une économie de plus de 400 millions de dollars cette année.

Il s’agit de la deuxième vague de licenciements  depuis le début de l’année chez Yahoo qui, financièrement, a du mal sortir la tête de l’eau. Alors qu’au troisième trimestre 2008, le chiffre d’affaires de Yahoo n’a observé qu’une très faible croissance de 1% par rapport à la même période il y a un an (1,786 milliards de dollars en 2008 contre 1,768 milliards de dollars en 2007), son résultat  net a chuté considérablement. Il est passé de 151 millions au troisième trimestre 2007 à 54 millions pour la même période cette année.

La crise financière actuelle n’arrange pas la situation de Yahoo qu était déjà compromise avec une baisse de ses revenus publicitaires. Le partenariat dans ce domaine avec Google, en cours d’examen par le ministère de la Justice américain (DoJ), pourrait peut-être aider le groupe Internet de Jerry Yang à redresser la barre.

Mais il faudra se montrer patient et Yahoo reste une cible potentielle pour Microsoft. Officiellement, après son OPA manquée, le groupe de Steve Ballmer a baissé les bras. Mais il reste en veille au cas où la situation pourrait tourner en sa faveur et des actionnaires de Yahoo demande que des discussions soient ré-ouvertes en vue d’un rapprochement.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur