Yahoo : destination Irlande

Régulations
yahoo-irlande-emea

La relocalisation des activités européennes de Yahoo en Irlande entraînera, le 21 mars 2014, une modification des conditions d’utilisation du portail, avec des implications en matière de protection des données personnelles.

(Correction 05/02/14 à 18h45) Les grands travaux ont débuté : le 21 mars prochain, les activités de Yahoo en zone EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique) seront officiellement réorganisées autour de la filiale irlandaise du groupe Internet.

Après la Suisse, le siège social sera relocalisé à Dublin dans le cadre de cette restructuration qui aura des conséquences sur les conditions d’utilisation générales du portail (CGU) ainsi que sur la politique de confidentialité. Tous les contrats utilisateurs de la zone EMEA seront transférés à l’entité basée en Irlande et seront par là même “soumis au droit local”. Il appartiendra alors aux tribunaux sur place de résoudre tout conflit entre Yahoo et ses clients concernant les CGU.

Dans la vision du groupe Internet, ce qui s’appliquera aux services (Mail, Messenger, Flickr, Maps, etc.) vaudra aussi aussi pour les données personnelles : à terme, la collecte d’informations auprès des utilisateurs français ne s’effectuera plus sous le contrôle de la CNIL. Elle dépendra du régime local, sous la houlette de l’Irish Data Protection Acts 1988 – 2003.

Notifiés par mail, les utilisateurs n’auront d’autre alternative que d’accepter ces changements… ou de fermer leur compte avant le 21 mars 2014. Toutes leurs données seront alors hébergées en Irlande et placées sous la responsabilité de la nouvelle société Yahoo EMEA, qui enregistrera toutes les recettes publicitaires générées par le groupe en Europe, Afrique et Moyen-Orient.

Interrogée par l’AFP sur cette question de la fiscalité, une porte-parole de Yahoo France a déclaré : “Cela ne change rien en ce qui concerne la partie taxes […]. Nous payons nos taxes dans chaque pays en fonction des lois en vigueur.” Plusieurs géants du Web ont déjà implanté leur siège européen à Dublin, où le taux d’imposition des sociétés fait partie des plus bas d’Europe : 12,5%, contre 34% en France. De grands noms de l’informatique comme Dell et Microsoft se sont aussi laissé tenter, générant des emplois dans la finance, le marketing, le service client…

Selon Yahoo, cette implantation stratégique en Irlande vise à encourager la collaboration et l’innovation “[en rassemblant] davantage d’employés sur un nombre restreint de sites“, dans une dynamique de regroupement. Les comptes créés après le 19 janvier 2014 sont d’ores et déjà soumis à la nouvelle politique de confidentialité, qui stipule notamment que les données personnelles pourront être transmises “à toute entité Yahoo dans le monde entier” à des fins de personnalisation du contenu, y compris les publicités. La société de Marissa Mayer exploitera aussi ces informations pour “améliorer [ses] services“, “réaliser des études“, “créer des rapports anonymes pour les clients internes et externes” ou encore “détecter, localiser et éliminer les défauts techniques“.

vie-privee-yahoo-irlande

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous la galaxie Yahoo! ?

Crédit photo : Anna Omelchenko – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur