Yahoo et Verizon lancent une offre haut débit aux Etats-Unis

Cloud
Information - news

Le portail américain, qui a signé des accords avec Verizon et SBC Communications, propose des accès Internet à 14,95 dollars par mois.

Yahoo n’est pas seulement un portail doublé d’un site d’enchères. Il fournit également des accès Internet, notamment au Japon où sa filiale, codétenue par le groupe de télécommunications SoftBank, enregistrait plus de 4,6 millions d’abonnés ADSL fin 2004, soit une part de marché de 40 %. Fort du succès rencontré au pays du Soleil Levant par son offre haut débit à bas prix, il s’attaque depuis quelques mois au marché américain.

Nouvelle étape de ce développement : le portail lance une offre en association avec l’opérateur américain Verizon, qui comptait à lui seul 4,1 millions de lignes ADSL à la fin du deuxième trimestre. Les deux partenaires proposent une connexion à 768 Kbits/s pour 14,95 dollars par mois, avec un engagement de 12 mois. Un tarif promotionel maintenu aussi longtemps que l’engagement est renouvelé. L’abonné bénéficie également de certains services premium de Yahoo tels une messagerie électronique dotée d’un espace de stockage de 2 Go, un antivirus, un espace illimité de stockage pour les photos, ou encore le téléchargement de clips vidéo à la demande.

Cette offre s’ajoute à celle déjà proposée par le portail depuis juin dernier, en partenariat avec l’autre opérateur américain SBC Communications qui revendiquait 6 millions d’abonnés ADSL au 31 juin. Pour le même tarif, Yahoo et SBC Communications proposent une connexion à 1,5 Mbit/s et les mêmes services associés. Leur offre promotionelle expire toutefois au bout d’un an.

Des offres très compétitives

Au final, les deux offres de Yahoo comptent parmi les plus compétitives du marché américain. Elles sont notamment plus intéressantes que celles proposées par AOL qui accusait, au 31 juin dernier, une perte de 2,6 millions d’abonnés outre-Atlantique (voir édition du 4 août 2005).

En s’associant aux fournisseurs d’accès, qui lui rétrocèdent un faible pourcentage des revenus générés conjointement, le portail s’assure des revenus réguliers sans avoir à investir dans le déploiement d’un réseau. Il augmente par ailleurs ses chances de fidéliser son audience. En Europe, Yahoo a signé des accords avec l’opérateur britannique BT.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur