Yahoo, fervent partisan de la “recherche humaine”

Mobilité

La branche française du groupe Internet annonce la création d’un pôle européen d’innovation et lance le service Yahoo Questions/Réponses.

Chez Yahoo, il n’y a pas que le foot qui compte. La recherche en ligne est aussi à l’honneur. Si l’actualité du groupe Internet est dominée par l’exploitation du portail officiel de la FIFA pour la couverture de la Coupe du Monde (voir édition du 9 juin 2006), la branche française a bien d’autres nouveautés dans ses cartons.

Mercredi matin, Christophe Parcot, le nouveau directeur général du groupe Yahoo France, a fait le point sur les dernières innovations. A la suite du départ d’Antoine Duarte, il cumule ce poste avec celui de Vice-Président Europe du Sud du groupe Internet qu’il occupait jusqu’ici.

Première grande annonce : Yahoo s’investit dans la R&D en Europe avec la création d’un pôle d’innovation en Europe. La branche française du groupe y contribue à deux titres : Olivier Parriche, Directeur de Yahoo! Search en France, prend la tête de cette nouvelle structure qui a pour mission d’innover sur la recherche humaine.

Il pourra s’appuyer sur l’équipes d’ingénieurs de Grenoble (au nombre de 150 sur un effectif total de 450 collaborateurs chez Yahoo France). Un pôle R&D dense dont Yahoo a hérité après le rachat de Kelkoo.com en 2004. Outre l’agglomération grenobloise, Yahoo compte également s’appuyer sur des cellules Yahoo Labs ouvertes à Barcelone en février dernier.

Effervescence de projets

Le “monsieur Recherche en ligne” de Yahoo France pourra développer et tester les initiatives européennes pour des lancements de nouveaux services tendances Web 2.0. Mon Web 2.0 en est l’une des premières illustrations (voir édition du 5 mai 2006). Mais le Web 2.0 laisse des traces : malgré l’accent mis sur la “recherche humaine”, Yahoo France a confirmé l’arrêt de son annuaire historique, qui était jusqu’ici alimenté manuellement par des surfeurs à la recherche des bons plans sur Internet.

Progressivement, l’ensemble des services basculent dans cet environnement Internet nouvelle génération comme Yahoo Mail (voir édition du 17 mars 2006), la recherche d’actualité (voir édition du 13 avril 2006) ou la page d’accueil de Yahoo.fr tout simplement (voir édition du 17 mai 2006).

On attend naturellement des déclinaisons francophones de Flickr (partage de photos) ou de Delicious (partage de tags en fonction des centres d’intérêt), deux services communautaires rachetés l’année dernière par Yahoo. “Nous exerçons une forte pression dans ce sens auprès de l’équipe de management aux Etats-Unis mais nous n’avons pas de planning établi en l’état actuel”, assure Christophe Parcot. En attendant, le service 360° de Yahoo, qui sert de plate-forme de blogging, va bénéficier d’une nouvelle version “dans les jours qui viennent”. Il était arrivé en version bêta en février dernier.

Le modèle de Wikipedia en tête

La deuxième grande actualité du jour porte sur le lancement simultané dans huit pays dont la France de Yahoo Questions/Réponses, présenté comme un “service communautaire permettant aux utilisateurs de partager leurs connaissances, leurs opinions et leurs expériences”. Les Etats-Unis, Taïwan et le Royaume-Uni avaient ouvert la voie avec le modèle Yahoo Answers.

Comme son nom l’indique, Yahoo! Questions/Réponses permet de poser une question aux membres de la communauté, de répondre à celles posées par les autres membres, ou de chercher parmi la base de connaissances qui s’alimentent de manière perpétuelle. “Nous avons en tête le modèle Wikipedia en tête. A un moment donné, le système s’emballe et nous espérons bénéficier d’un effet boule de neige”, commente Olivier Parriche. Effectivement, l’encyclopédie alternative Wikipedia enregistre désormais presque 4 millions de visiteurs uniques par mois en France (données Médiamétrie//NetRatings en avril).

Dans les déclinaisons du portail Yahoo en Europe, la France occuperait la deuxième place dans ce réseau. Chaque mois, Yahoo.fr recense 10 millions de visiteurs uniques (Médiamétrie//NetRatings). “Avec des activités qui restent rentables”, précise Christophe Parcot, sans toutefois dévoiler de détails chiffrés.

Yahoo France change de locaux
Yahoo France fédère ses troupes dispersées dans Paris. A l’instar d’eBay France qui a regroupé ses services (PayPal, Skype) près de la Place de la Bourse (IIème arrondissement), les équipes de Yahoo vont déménager d’ici la fin de la semaine dans un immeuble situé dans le XVIIème arrondissement. Jusqu’ici, le siège de Yahoo France était localisé dans la rue Torricelli, situé dans le même arrondissement parisien.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur