Yahoo France joue les entremetteurs

Cloud

Après les Etats-Unis, Yahoo élargit son service de rencontres en ligne à l’Europe, notamment à l’Hexagone. Gratuit pendant la période de lancement, le site est destiné à basculer, à terme, vers un système payant. Les tarifs n’ont pas encore été fixés.

Yahoo France lance aujourd’hui Yahoo! Rencontres, un service de rencontres par Internet, comme son nom l’indique. Comme pour nombre de sites de rencontres en ligne, l’internaute y définit son profil, avec ou sans photo, accompagné de ses voeux et choisit ou non de rendre publique son annonce. Le service s’accompagne naturellement de tous les garde-fous nécessaires : alias vers l’adresse e-mail, liens d’alerte en cas de conflit, liste noire des internautes “indésirables”, etc. Les annonces sont vérifiées par un logiciel – avec intervention humaine pour les cas litigieux – avant d’être validées dans les 48 heures. Des prestations d’enregistrement audio et vidéo viendront enrichir ultérieurement le service.

Lancé conjointement en Grande-Bretagne (Yahoo! Personals) et en Allemagne (Yahoo! Dating) en versions localisées, le service devrait rester gratuit jusqu’en septembre prochain, voire au-delà. Ensuite, si l’inscription et la recherche de partenaires resteront accessibles gracieusement, la mise en relation deviendra payante. Les tarifs n’ont pas encore été fixés pour la France. A titre de comparaison, ils avoisinent les 20 dollars dans la version américaine du site. Les modes de paiement se limiteront à la carte bancaire et l’Audiotel pour la France.

Diversification des revenus

Après l’extension de la boîte e-mail à 100 Mo, le téléchargement de sonneries et logos pour téléphones mobiles ou encore les régimes et horoscopes personnalisés, Yahoo! Rencontres vient donc renforcer la stratégie de services payants du portail. “Le service de rencontres est en effet au coeur de la stratégie de diversification des revenus de Yahoo”, confirme Joséphine Adams, directrice générale du service pour l’Europe, qui se veut confiante. “Nous nous appuyons sur notre marque et la fiabilité de nos outils de communication pour convaincre les internautes”, précise un porte-parole de la société, laquelle peut s’appuyer sur plus de 5 millions d’internautes actifs. Reste à les capter.

Le succès des sites de rencontres constitue un autre point encourageant pour le portail mondial. Selon le cabinet d’étude Nielsen, près d’un internaute sur quatre s’est connecté, en avril 2003, à un site de rencontres. Soit deux fois plus que pour les pages dédiées à l’actualité. Les analystes estiment par ailleurs que les services de rencontres devraient représenter un marché de 117 millions d’euros d’ici 2007, contre 40 millions actuellement. Ils s’appuient notamment sur les 10 millions de célibataires répartis sur les trois pays européens où est lancé le service. Il est vrai qu’Internet et ses différents outils de communication (e-mail, messagerie instantanée, vidéoconférence…) est un média qui se prête parfaitement à ce type de services. Aux Etats-Unis, Yahoo! Personals a fait ses preuves. Il est, avec les offres d’emploi, le premier service en termes de revenus directs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur