Yahoo France procède à son tour à des licenciements

Mobilité

Dans le cadre d’un plan “monde” de restructuration du groupe Internet, la branche française de Yahoo compte réduire son effectif de 20%.

C’était une épée de Damoclès qui pendait sur l’équipe de Yahoo France : la mise en place d’un plan de réduction d’effectif, à la suite d’un programme plus vaste de restructuration du groupe Internet au niveau mondial qui a été dévoilée fin octobre (10% de l’effectif touché soit 1400 à 1500 personnes). Et l’arrivée d’un nouveau PDG en la personne de Carol Bartz ne changera pas la donne.

Selon Les Echos, l’impact devient plus concret en France. Un plan de sauvetage de l’emploi a démarré. Il concernerait 20% du personnel, soit 52 collaborateurs sur un total de 251. Les deux sites géographiques français, Paris et Grenoble, seraient concernés.

Toujours selon les éléments fournis par le quotidien économique, le comité d’entreprise de Yahoo France vient d’en être informé. L’ampleur exact du plan sera connu d’ici mi-mars. Sachant que d’autres filiales européennes ont été plus ou moins impactés (Italie, Allemagne, Espagne, Royaume-Uni).

L’effectif de Yahoo France fond à vue d’oeil pour une autre raison. Avec la cession de Kelkoo à un fonds d’investissement britannique survenue fin novembre 2008, 140 personnes ont déjà quitté la société.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur