Yahoo initie une vague de licenciements en Inde

ManagementRégulationsRessources humaines
yahoo-inde

Yahoo va licencier 400 de ses salariés travaillant en Inde dans son centre de R&D à Bangalore, sur un effectif global de 1 100 personnes.

Yahoo devrait licencier en novembre prochain une partie de ses collaborateurs en Inde, soit environ 400 personnes sur un effectif d’environ 1 100 salariés, qui travaillent dans son centre de R&D de Bangalore, selon les informations recueillies par Bloomberg.

Les ingénieurs qui continueront de travailler pour Yahoo ne se consacreront plus qu’aux projets développés spécifiquement pour l’Inde.

Les salariés licenciés pourront prétendre toucher 5 mois de salaire en guise d’indemnités, ou 10 mois pour les plus chanceux (ou les plus anciens…).

Marissa Mayer aurait également proposé à 40% des collaborateurs concernés par cette vague de licenciements un poste aux Etats-Unis.

« Pour s’assurer que Yahoo soit sur en voie de croissance durable, nous recherchons des manières de parvenir à de une plus grande efficacité, une meilleure collaboration et de l’innovation à travers nos activités”, a souligné Yahoo India, qui n’a pas encore confirmé officiellement le nombre de postes impactés par cette réduction des effectifs.

Cette décision pourrait être motivée par la récente arrivée du fonds Starboard Value LP dans le capital de Yahoo, qui pousserait Marissa Mayer à opérer une certaine réduction des coûts, ou encore à mettre la main sur AOL.

 

Quizz ITespresso.fr : Connaissez-vous la galaxie Yahoo ?

 

Crédit image :  Art Family – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur