Yahoo: le navire tangue, Scott Thompson prend la barre

Marketing

Yahoo dispose d’un nouveau CEO : Scott Thompson (ex-PayPal). Priorités officielles : remotiver les troupes, relancer l’innovation.

Que va devenir Yahoo ? Sur fond de tergiversations portant sur le sort du groupe Internet, Scott Thompson aura la lourde responsabilité de répondre à cette interrogation.

Le Président de PayPal (filiale de paiement électronique du groupe eBay) prend les fonctions de CEO de Yahoo. Cela fait plus de quatre mois que le poste précédemment occupé par Carol Bartz était vacant.

Selon Silicon.fr, Scott Thomson a gravi les échelons de PayPal à la force de ses compétences techniques, il disposait des fonctions de directeur technique (CTO) de Paypal avant de prendre les fonctions de président.

Quant à Tim Morse “gardien de la maison Yahoo” de façon transitoire, il reprend ses fonctions de directeur financier (CFO).

Sa mission au sein de Yahoo est de “redonner du souffle à l’innovation” et de “favoriser la croissance”.

“C’est le bon dirigeant pour retourner au cœur du business de Yahoo”, considère Roy Bostock, Président du conseil d’administration de Yahoo, cité dans le communiqué.

“Avec l’ultime objectif de délivrer de la valeur escomptée par les actionnaires, ma priorité consistera à faire la connaissance des équipes de Yahoo, à travailler en étroite collaboration avec les ingénieurs et les responsables produits pour déterminer quels services seraient plus impliquants et utiles pour nos 700 millions d’utilisateurs”, commente l’intéressé.

Scott Thompson va également rencontrer les dirigeants régionaux et les équipes commerciales pour déterminer les dossiers les plus chauds à traiter.

Et cela ne manque pas : business stagnant, relations avec Microsoft sur le marché de la publité en ligne, éventuelle cessions partielles d’activités voire la totalité…

Car Yahoo continue toujours à susciter des convoitises : Jack Ma, fondateur d’Alibaba (place de commerce électronique en Chine et partenaire stratégique de Yahoo), serait toujours intéressé par une reprise complète.

Dans sa bataille face à Google sur le marché de la publicité en ligne associée à la recherche d’information sur Internet, Microsoft serait également tenté par cette option stratégique.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur